Henry Arthur McArdle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henry Arthur McArdle

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait de Sam Houston, détail de La Bataille de San Jacinto

Naissance 9 juin 1836
Belfast, Irlande
Décès 16 février 1908 (à 71 ans)
San Antonio, Texas
Nationalité Américaine
Activités Peinture
Formation Maryland Institute College of Art (en)
La Bataille de San Jacinto

Henry Arthur McArdle , né le 9 juin 1836 et mort le 16 février 1908, est un peintre américain d'ascendance française et irlandadaise. Né à Belfast, en Irlande, il émigra à l'adolescence au Maryland, où il étudia au Maryland Institute College of Art. Pendant la guerre de Sécession, il servit de cartographe à Robert E. Lee. Après la guerre, il accepta un poste à l'Université Mary Hardin-Baylor (en) et déménagea avec sa récente épouse, Jennie Smith, à Independence, au Texas, où il fut aussi appelé Harry McArdle[1].

Après avoir déménagé au Texas, il interrogea des membres de la brigade du Texas (en) qui avaient combattu avec Robert E. Lee à la bataille de la Wilderness pour peindre Lee à la Wilderness[2]. En 1890, le gouverneur texan Lawrence Sullivan Ross lui commanda une peinture de Jefferson Davis pour le Capitole. McArdle déménagea à San Antonio et continua de peindre de nombreuses scènes de l'histoire du Texas[1].

Il est surtout connu pour sa Bataille de San Jacinto (1895), où il représente Sam Houston[3],[4], et son Dawn at the Alamo (L'Aube à Alamo)[5], qui représente la dernière bataille et dont il acheva la première version en 1875. Cet original se trouvait dans le Capitole de l'État du Texas, mais il fut perdu lorsqu'un incendie détruisit ce bâtiment en 1881[6]. En 1895, il acheva une autre version de la peinture où il représenta Davy Crockett, James Bowie et William B. Travis[7]. Les deux peintures, que l'État du Texas acheta aux héritiers 19 ans après la mort du peintre, se trouvent maintenant dans la salle du Sénat du Texas[8].

Veuf en 1871, il épousa Isophene Lacy Dunnington. Ils eurent cinq enfants. Elle mourut le 18 juin 1907[9], et il la suivit dans la mort le 16 février suivant[10]. Ils sont tous deux enterrés dans le cimetière municipal no 6 de San Antonio.

Œuvres remarquables[modifier | modifier le code]

Liste partielle[4],[11] :

  • 1872 Lee à la Wilderness
  • 1875 L'Aube à Alamo
  • 1905 L'Aube à Alamo
  • 1875 L'Établissement de la colonie d'Austin ou La Cabane en bois rond
  • 1890 Jefferson Davis
  • 1895 La Bataille de San Jacinto
  • Ben Milam, Calling for Volunteers

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Claudia Hazelwood, « Henry Arthur McArdle », sur Handbook of Texas Online, Texas State Historical Association (consulté le 9 mars 2014).
  2. (en) « The McArdle Notebooks: Introduction », Texas State Library and Archives Commission (consulté le 9 mars 2014).
  3. (en) « Battle of San Jacinto », State of Texas Preservation Board (consulté le 9 mars 2014).
  4. a et b (en) « The McArdle Notebooks: The Paintings », Texas State Archives and Library Commission (consulté le 9 mars 2014).
  5. Victoria Charles et Sun Tzu, L'Art de la guerre, Parkstone Interational,‎ 2012, 256 p. (ISBN 9781781602959, lire en ligne), p. 203-204.
  6. (en) « Texas Transmits Herself to Posterity », State of Texas Preservation Board (consulté le 9 mars 2014).
  7. (en) « Dawn at the Alamo », State of Texas Preservation Board (consulté le 9 mars 2014).
  8. (en) Gene Fowler, « Monument to Texas The History and Civics of a Texas Capitol Tour », Texas Highways (consulté le 9 mars 2014).
  9. (en) « Isophene Lacy Dunnington McArdle », sur Find a Grave.
  10. (en) « Harry Arthur McArdle », sur Find a Grave.
  11. (en) Sam DeShong Ratcliffe, Painting Texas History to 1900, University of Texas Press,‎ 1992 (ISBN 978-0292781139, lire en ligne), vi, xxviii.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :