Henry-Jean Servat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Servat.

Henry-Jean Servat

Naissance 9 mars 1949 (65 ans)
Montpellier (France)
Nationalité Français
Pays de résidence Drapeau de la France France
Profession

Henry-Jean Servat, né le 9 mars 1949 à Montpellier (Hérault), est un écrivain et journaliste français, qui a publié de très nombreux ouvrages sur le cinéma, les acteurs et l'histoire.

Chroniqueur dans différentes émissions, il a aussi joué dans quelques films et téléfilms (par amitié pour les réalisateurs, comédiens ou comédiennes qu'il était venu voir travailler, soit dans le cadre de son travail de journaliste, soit par affection)[1].

Il a été nommé chevalier dans l'Ordre des Arts et des Lettres en janvier 2010[2]. Très engagé dans la protection animale, il est également président d'honneur du Comité Radicalement Anti-Corrida (CRAC Europe pour la protection de l'Enfance) depuis 2012.

Sur France 3, il a animé avec Karen Cheryl l'émission Les Grands du rire. Le 24 janvier 2011, il présente sur France 3 avec Karen Cheryl et Yves Lecoq un divertissement musical consacré à l'Italie, Je t'aime à l'italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'industriel de province, il fait ses études secondaires au lycée Henri-Poincaré à Nancy où il intègre les classes préparatoires littéraires pour obtenir une licence, une maîtrise et un doctorat ès lettres pour lequel il choisit comme thèse « La volupté de paraître dans l'œuvre de Marcel Proust »[3]. Après une école de journalisme de Lille, il gagne une bourse d'étude qui lui permet de prendre des cours à l'Université du Massachusetts à Amherst, land-grant university très chic qui lui permet de côtoyer entre 1973 et 1975 le petit-fils d'Eisenhower, les deux filles de Richard Nixon ou Albert de Monaco[1]. Son certificat de maîtrise de fin d'étude aux États-Unis porte sur « Marilyn dans le miroir aux illusions d'Hollywood »[4]. Il écrit son premier article de reporter au Midi libre, puis est engagé par l'éditorialiste Serge Daney comme critique de théâtre et de cinéma pour Libération et par Roger Thérond comme grand reporter à Paris Match en 1986[1]. Il intervient depuis comme chroniqueur de l'actualité mondaine et culturelle aussi bien à la télévision (notamment à Télématin) qu'à la radio (RTL, RMC dont il est viré en 1997 par le directeur des programmes Jean-Pierre Foucault pour avoir déclaré dans l'émission satirique le Choix d'Inter sur France Inter que « le Rocher était tel l'Atlantide, un continent prochainement englouti » et évoqué le mariage du prince Rainier qui « avec sa poitrine tapissée de médailles de la clavicule jusqu'à la braguette faisait penser à un général Tapioca de bande dessinée »[5])[6].

Contributions artistiques[modifier | modifier le code]

  • L'Homme qui aimait les femmes, film de François Truffaut (1977), avec Brigitte Fossey, rôle du lecteur de la maison d'édition, tourné à Montpellier
  • Rosa la Rose, film de Paul Vecchiali, rôle du client dans le café
  • A la recherche de Gustave Courbet, documentaire de Pierre Guy, 1990 (commentaire écrit et dit par Henry-Jean Servat)
  • Strictement privé en 1995, magazine présenté par Bernard Montiel sur TF1[7]
  • Nés de la mère du monde, téléfilm de Denise Chalem (2002, diffusé sur la chaîne Arte), avec Irène Jacob et Marthe Villalonga, rôle de l'éditeur
  • People : Jet Set 2, film de Fabien Onteniente (2004), avec Jean-Claude Brialy et Élie Semoun, rôle de Henry-Jacques, chroniqueur mondain
  • La Traviata, mise en scène de l'opéra de Giuseppe Verdi, dans le cadre des Opéras en plein air (avec des décors de Jacques Garcia et des costumes de Franck Sorbier). Tournée en France et en Belgique (33 représentations)
  • Ben Hur, grand spectacle de Robert Hossein présenté en 2006 au Stade de France (rôle de Ponce Pilate)
  • Télématin France 2 (émission présentée par William Leymergie) : chroniqueur régulier de la séquence "Carré VIP" depuis septembre 2006. Réalisation des sujets présentés durant tout l'été 2007
  • Premières Dames, documentaire sur les femmes des présidents de la Ve République pour France 3, 1re diffusion décembre 2007 (coréalisé avec Jean-Luc Prévost et produit par Philippe Thuillier pour ADL-TV)
  • Trois Contes (épisode Blanche Neige), téléfilm de Hélène Guétary pour France 2, diffusé à Noël 2007 (avec Marie-Ange Nardi, Anne-Gaëlle Riccio et Laurent Artufel) (rôle du roi)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Années Bardot, Numéro 1, 1996
  • Diana, un destin, 1961-1997, Édition no 1, 1997
  • Barbara, Albin Michel, 1998
  • avec Cyrille Boulay, Princesses de légendes : Sissi, Astrid, Wallis, Rita, Margaret, Soraya, Ira, Grace, Paola, Diana, le grand livre du mois, 1998
  • Jean Marais : l'enfant terrible, Albin Michel, 1999
  • Dans la cour des grands, Le Pré aux clercs, 2000
  • Alain Delon, l'insoumis (1957-1970), Albin Michel, 2000
  • Alain Delon, tome 2 : L'Indompté, 1970-2001, Albin Michel, 2001
  • avec Michèle Mercier, Je ne suis pas Angélique, Denoël, 2002
  • avec Cyrille Boulay, Les Amours particulières, Le Pré aux clercs, 2003
  • avec Cyrille Boulay, Les Nouvelles Amours particulières, Le Pré aux clercs, 2004
  • Petit traité du Protocole à la cour de Louis XIV, Assouline, 2005
  • avec Brigitte Bardot, Vies privées : Entretien avec Henry-Jean Servat, Albin Michel, 2006
  • Si le Festival de Cannes m’était conté, Filipacchi Éditions, 2007
  • Dalida, Albin Michel, 2007
  • Maria Callas, Albin Michel, 2007
  • Les Trois Glorieuses : Micheline Presle, Danielle Darrieux, Michèle Morgan, Pygmalion, 2008
  • Bardot : la légende, Hors-Collection, 2009
  • Marilyn la légende, Hors-Collection, 2012
  • Edith Piaf, la gloire et les larmes', Hors-Collection, 2013
  • Luis Mariano, les mélodies du bonheur, Hors-Collection, 2013

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Isabelle Morizet, Interview d'Henry-Jean Servat dans l'émission Il n’y a pas qu’une vie dans la vie sur Europe 1, 14 juillet 2013
  2. Nomination ou promotion dans l'ordre des Arts et des Lettres, janvier 2010
  3. « Henry-Jean Servat, animateur dandy », sur Le Parisien,‎ 14 octobre 2009
  4. Olivier Bonnefon, « Henry-Jean Servat, snob au grand cœur et engagé », sur Sud Ouest,‎ 4 octobre 2012
  5. « L'histoire. Lèse-majesté sur RMC », sur Libération,‎ 21 janvier 1997
  6. Henry-Jean Servat. Écrivain français, sur evene.fr
  7. Walter Emmanuelle, « TF1, 22H55, première de « Strictement privé », magazine présenté par Bernard Montiel »,‎ 4 septembre 1995

Lien externe[modifier | modifier le code]