Henri de Goritz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Henri de Görtz)
Aller à : navigation, rechercher

Henri de Goritz (1270-1335) duc de Carinthie de 1295 à 1335 et roi de Bohême (Jindřich Korutanský) de 1307 à 1310 puis seul comte de Tyrol de 1310 à 1335

Henri de Carinthie était le fils de Meinhard IV de Goritz comte de Tyrol et duc de Carinthie depuis 1286.Il règne lui-même sur la Carinthie conjoitemment avec ses frères Othon mort en 1310 et Louis mort en 1305 pendant que leur sœur Elisabeth morte en 1313 est l'épouse de l'empereur d'Albert Ier de Habsbourg.

En 1306 il épouse Anne (1290-1313) de Bohême, une fille du roi Venceslas II de Bohême et de Jutte de Habsbourg mort en 1295 sœur d'Albert de Habsbourg.

Il était le plus proche héritier du roi Venceslas III de Bohême et après le meurtre de ce dernier il est élu roi de Bohême par la noblesse fin août 1306. Il doit s'effacer en face à son neveu Rodolphe III de Habsbourg soutenu par son père l'empereur, mais est élu de nouveau à la mort de ce dernier en 1307. Une longue lutte commence alors contre le nouveau prétendant son autre neveu Habsbourg Frédéric le Bel d'Autriche.

Finalement après l'élection à l'empire en 1308 de Henri de Luxembourg ce dernier fait épouser en 1310 à son propre fils Jean de Luxembourg; Elisabeth de Bohême (1292-1330) une autre fille de Venceslas II . Henri de Carinthie doit quitter la Bohême le 9 décembre 1310 et Jean de Luxembourg est couronné roi de Bohême le 11 février 1311 par l'archevêque de Mayence. La même année Henri succède à son frère ainé Otto de Goritz († 1310) comme comte de Tyrol.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Henri de Goritz et Anne de Bohême ne laisse qu'une fille unique:

1) Jean-Henri de Moravie († 1375), dont elle divorce en 1341.

2) Louis V de Bavière († 1361) dont:

  • Meinhard V comte de Tyrol de 1361 à 1363.

Sources[modifier | modifier le code]