Henri Welschinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Welschinger (1909)

Henri Welschinger, né le à Muttersholtz en Alsace et mort le à Viroflay, est un historien passionné par la Révolution et le Premier Empire, administrateur français, homme de lettres, journaliste et également critique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Welschinger est élève au petit séminaire de Notre-Dame-des-Champs à Paris où il reçoit une éducation classique (Grec, Latin, Logique, Mathématiques)[1]. En 1867, il entre à l'Assemblée Nationale en tant qu'archiviste. Puis, il devient administrateur des services du Sénat. Il est directeur du service des procès-verbaux, des impressions et de la rédaction des lois. Henri Welschinger vit au Palais du Luxembourg pendant quarante-deux ans. Il est élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques en 1907. Il occupe le fauteuil VI de la section V alors nommée Histoire générale et philosophique[2].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Le Théâtre de la Révolution, 1789-1799, avec documents inédits (1880) Texte en ligne
  • Les Bijoux de Mme Du Barry, documents inédits (1881)
  • Ranza (1881)
  • La Censure sous le Premier Empire, avec documents inédits (1882)
  • Le Duc d'Enghien, 1772-1804 (1888)
  • Le Divorce de Napoléon (1889)
  • Le Roman de Dumouriez. Le Livret de Robespierre. Adam Lux et Charlotte Corday. Le Comité de salut public et la Comédie-Française. Le journaliste Lebois et l'Ami du peuple. D'après les documents inédits des Archives nationales (1890)
  • Le Maréchal Ney, 1815 (1893) Texte en ligne
  • Aventures de guerre et d'amour du Bon de Cormatin, 1794-1812 (1894)
  • Le Roi de Rome (1811-1832) (1897)
  • Bismark (1900)
  • Sainte Odile, patronne de l'Alsace (1901)
  • La Mission secrète de Mirabeau à Berlin, 1786-1787, d'après les documents originaux des archives des Affaires étrangères, avec introduction et notes par Henri Welschinger (1900)
  • Le Pape et l'Empereur, 1804-1815 (1905)
  • Strasbourg (1905)
  • Leconte de Lisle bibliothécaire, article dans le Journal des débats,  ; Texte sur wikisource.
  • La Guerre de 1870 : causes et responsabilités (2 volumes, 1910) Texte en ligne 1 2
  • La Vie de Cn. Julius Agricola, traduite par Mirabeau avec réflexions préliminaires. Fragment inédit des œuvres de Mirabeau écrites au donjon de Vincennes en 1779. Publié avec introduction par Henri Welschinger, d'après le manuscrit original des Archives des Affaires Étrangères (1914)
  • La Protestation de l'Alsace-Lorraine, les 17 février et 1er mars 1871 à Bordeaux (1914)
  • Les Leçons du Livre jaune (1915)
  • La Mission du prince de Bülow à Rome, décembre 1914 - mai 1915 (1915)
  • Le Retour de l'Alsace-Lorraine à la France (1917)
  • L'Empereur Frédéric III, 1831-1888 (1917)
  • La Mendicité allemande aux Tuileries, 1852-1870, avec une liste alphabétique des quémandeurs allemands (1917)
  • Les Martyrs de septembre (1919)
  • L'Alliance franco-russe, les origines et les résultats (1919)
  • Douze contes alsaciens (1920)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rhef_0300-9505_1920_num_6_32_2157 | Hommage à Henri Welschinger.
  2. http://www.asmp.fr/presentation/sectionV_1832.htm | Les Académiciens de 1832 à nos jours - Section V - Histoire et géographie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]