Henri Victor Regnault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Regnault.

Henri Victor Regnault

Description de cette image, également commentée ci-après

Henri Victor Regnault

Naissance
Aix-la-Chapelle (France)
Décès
Paris (France)
Distinctions Médaille Rumford
médaille Copley
Commandeur de la Légion d'honneur

Henri Victor Regnault, né à Aix-la-Chapelle le et mort le à Paris (16e arrondissement)[1], est un chimiste et physicien français, connu pour ses mesures précises des propriétés thermiques des gaz.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un capitaine de l'armée napoléonienne mort durant la Campagne de Russie (1812), il arriva orphelin à Paris à l'âge de huit ans. Admis à l'École polytechnique en 1830, il est diplômé de l'École des Mines en 1832.

Ses mérites savants sont reconnus et récompensés par ses pairs. Il est élu membre de l'Académie des sciences en juillet 1840. Il est titulaire de la chaire de physique générale et expérimentale du Collège de France en 1841, succédant à Félix Savart et précédant Éleuthère Mascart. Il est membre de la Royal Society en 1852 et reçoit la Médaille Rumford en 1848 et la Médaille Copley en 1869. Il est fait commandeur de la Légion d'honneur en 1863. Il exerce les fonctions de directeur de la Manufacture de Sèvres de 1854 à 1871.

Regnault fut aussi photographe et pionnier de la photographie. Il fut le premier à utiliser le pyrogallol comme agent de développement photographique, et l'un des premiers photographes à utiliser le papier pour négatifs. Il initia à cet art Louis-Rémy Robert. Il exposa à la Society of Arts à Londres en 1852.

En 1854, Regnault est l'un des fondateurs et le premier président de la Société française de photographie.

Henri Victor Regnault était le père du peintre orientaliste Henri Regnault (1843-1871).

Hommages[modifier | modifier le code]

Son nom est inscrit sur la tour Eiffel.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris, État-civil numérisé du 16e arrondissement, registre des décès de l'année 1878, acte no 62.

Sources[modifier | modifier le code]

Dossier de Légion d'honneur de Henri Victor Regnault.

Précédé par Henri Victor Regnault Suivi par
Félix Savart
Chaire de physique générale et expérimentale du Collège de France
1841-1871
Éleuthère Mascart