Henri Selmer Paris

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri SELMER Paris

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Logo de Selmer Paris

Création 1885
Fondateurs Henri Selmer
Forme juridique Société Anonyme
Action Capital 100 % Familial
Siège social Drapeau de France Paris (France)
Direction Patrick Selmer
Activité Instrument de musique
Produits

Saxophones, clarinettes et becs

100 % fabriqué en France
Effectif 500
Site web www.selmer.fr
Chiffre d’affaires 33 000 000 € (2008) 80 % export, 20 % France

Henri Selmer Paris est le premier fabricant français d'instruments à vent (clarinettes, saxophones, cuivres, bassons français) et de becs, dont l'usine est située à Mantes-la-Ville (Yvelines).

Fondée en 1885 par Henri Selmer, cette entreprise s'est implantée à Mantes-la-Ville en 1919. Elle produit environ 22 000 instruments par an, dont 80 % de saxophones, et plus de 100 000 becs de saxophone et de clarinette. Les quatre cinquièmes de la production sont exportés.

Histoire[modifier | modifier le code]

Détail d'un saxophone alto Selmer Mark VI

Cette entreprise, qui est restée sous le contrôle de la famille depuis l'origine, a été fondée par Henri Selmer, clarinettiste renommé. Il a d'abord fabriqué des anches, dans son atelier situé à Montmartre, puis des clarinettes, qui se sont vendues aux États-Unis où son frère, Alexandre, également clarinettiste, les a fait connaître.

Selmer obtient une médaille d'or pour ses clarinettes à l'Exposition universelle de Saint-Louis en 1904. En 1921, il commence la fabrication de saxophones et reprend, en 1929, la société d'Adolphe Sax. Selmer a résisté à la concurrence asiatique en se spécialisant dans le haut de gamme.
Le modèle Mark VI, en particulier les altos et ténors produits dans les années 1950 et au début des années 1960, est reconnu par de nombreux musiciens comme étant le meilleur saxophone jamais produit.

La société s'illustrera, entre 1932 et 1952, dans la production des emblématiques « guitares Selmer » (modèles Selmer et Selmer Maccaferri) grâce au luthier Mario Maccaferri. Le musicien Django Reinhardt contribuera à en faire les guitares du jazz manouche français.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1858 : Naissance d’Henri Selmer.
  • 1885 : Fondation de la Maison Selmer : Henri Selmer commence l'activité de fabrication d’anches et de becs.
  • Dès 1898, Henri Selmer entreprend, avec le concours d'un ouvrier, la fabrication de clarinettes et installe son atelier au 4 de la Place Dancourt. La même année, son frère cadet, Alexandre, né en 1864, entre comme clarinettiste à l'Orchestre Philharmonique de Boston, où il restera jusqu’en 1901.
  • 1900 : Henri obtient une Médaille de bronze à l’exposition de Paris.
  • 1904 : Les clarinettes Selmer sont présentées pour la première fois à l'exposition Universelle de Saint Louis (USA) où elles obtiennent une médaille d’or. Alexandre Selmer est alors clarinette solo, depuis deux ans, à l'Orchestre symphonique de Cincinnati. De plus, dès 1903, il représente les clarinettes Selmer produites par Henri en France, ce qui contribuera fortement à l’essor de la marque aux États-Unis.
  • 1906 : Alexandre Selmer s’installe officiellement aux États-Unis, à New York où il vend les clarinettes Selmer. Cette structure est à l’origine de Selmer États-Unis.
  • 1910 : Alexandre Selmer, après avoir ouvert sa première boutique aux États-Unis, décide de rentrer définitivement en France, confiant son poste à un de ses élèves, George Bundy.
  • 1919 : Ouverture d’une nouvelle usine à Mantes dont la direction technique est assurée par Maurice et Henri Lefèvre, gendres d’Henri Selmer.
  • 1922 : Le 31 décembre 1921 est présenté le premier saxophone Selmer (un alto), le "Série 1922" . Le « Série 22 » fait place au « Modèle 22 ». L’ensemble de la famille est proposé, y compris le saxophone ténor « C Melody ». Selmer compte alors 50 luthiers qui fabriquent 30 saxophones / mois.
  • 1926: Le nouveau logotype "Henri Selmer Paris" est adopté : la couronne de lauriers remplace la lyre. Ce logo original, gravé sur tous les instruments Selmer Paris, est toujours aujourd’hui le sceau de la marque originale « Henri Selmer Paris ». Sortie des Saxophones "Modèle 26".
  • 1927 : Sortie de la clarinette métal. Grand prix à l'Exposition Internationale de Genève, pour l'ensemble de la production.
  • 1928 : Création de la société "H.Selmer & Cie", sous forme S.A.R.L. - Sortie du « Modèle 28 ». Création de Selmer–Canada.
  • 1929 : Rachat des ateliers Adolphe Sax : Selmer Paris devient légataire universel du concept du saxophone. Création de Selmer-Londres. Présentation d'un modèle spécial de saxophone (n°9 909), avec douze améthystes pour l'exposition internationale de Barcelone.
  • 1930: Grand prix à l’exposition de Liège. Les effectifs s’élèvent à 175 personnes qui fabriquent 300 instruments par mois.
  • 1931 : Sortie du saxophone "Cigar Cutter". Reprise de la société "Millereau" (fabrication de cuivres) et démarrage de la fabrication des cuivres.
  • 1932 : H. Selmer s’associe avec le luthier Mario Maccaferri. Ils montent un atelier où sont fabriquées les guitares "Selmer – Maccaferri », immortalisées par Django Reinhardt.
  • 1933 : Sortie de la trompette modèle "Armstrong" qui sera dénommée plus tard « Balanced » et du modèle Harry James.
  • 1934 : Sortie du saxophone "Radio Improved".
  • 1936 : Selmer Paris révolutionne le saxophone avec un nouveau modèle qui sera baptisé "Balanced Action". La France connaît des troubles sociaux et l’usine est occupée.
  • 1941 : Disparition d'Henri Selmer, Maurice Selmer devient président de Selmer. Sortie du Saxophone N°30 000. L’année suivante, Georges Selmer, second fils de Maurice Selmer, entre dans la société.
  • 1945 : Les saxophones fabriqués cette année-là sont facilement reconnaissables. Manquant alors de nacre, les touches sont fabriquées en bakélite rendant ces saxophones extrêmement rares.
  • 1946 : À la sortie de la guerre, les effectifs étaient tombés à 80 personnes mais dès 1946 la production remonte à 250 instruments/mois.
  • 1948 : Présentation du saxophone "Super Action".
  • 1950 : La production s’élève à 650 instruments par mois.
  • 1951 : Sortie du bec Soloist.
  • 1952 : Arrêt de la production des guitares "Selmer - Maccaferri". Le Super Action connaît sa plénitude sur le marché américain.
  • 1954 : Sortie du saxophone modèle "Mark VI", mis au point avec Marcel Mule et de la clarinette Sibémol "Centered tone". Commercialisation du "Clavioline" (Constant Martin)
  • 1958 : 370 personnes fabriquent 1 000 instruments par mois. Transformation de la forme de la société de S.A.R.L en Société anonyme.
  • 1960 : Sortie des clarinettes Sibémol et La modèles "Série 9" & "Série 9*".
  • 1961 : Disparition de Maurice Selmer. Henri Lefèvre est nommé Président.
  • 1962 : Lancement de la marque "Deville" pour les cuivres et des modèles de trombone « Boléro » et « Largo », mis au point avec Gabriel Masson. Sortie du Saxophone n°100 000 (28 juin 1962).
  • 1964 : Lancement d'une cellule microphonique spécialement destinée à l'amplification des instruments à vent (saxophone, clarinette et flûte)
  • 1965 : Installation du nouveau siège social (rue de la Fontaine au roi Paris).
  • 1968 : Sortie des trompettes modèle "Radial 2°". Mort d'Henri Lefèvre. Georges Selmer est nommé Président.
  • 1971 : Sortie des clarinettes Sibémol et La, modèle "Série 10".
  • 1973 : Patrick Selmer, fils de Jean, entre dans la société.
  • 1974 : Sortie du saxophone modèle "Mark VII" avec le concours de Michel Nouaux et arrêt de la production du "Mark VI".
  • 1975 : Sortie des clarinettes système Marchi, en collaboration avec Joseph Marchi.
  • 1977 : Sortie de la clarinette modèle "10 S" et de la trompette « Série 700 ». L’année suivante, Brigitte Selmer, fille de Georges, entre dans la société.
  • 1981 : Sortie du Saxophone modèle "Super Action 80".
  • 1982 : Jérôme Selmer, fils de Jacques, entre dans la société.
  • 1983 : Selmer lance le Variospec, variateur d’impédance, en collaboration avec le luthier Ernest Ferron.
  • 1984 : Sortie de la clarinette modèle "Récital", mise au point avec le concours de Guy Dangain.
  • 1986 : Lancement des Saxophones Alto et Ténor modèle "Super Action 80/ série II".
  • 1990 : Sortie des trombones ténor 1 100 et 1 200.
  • 1993 : Lancement de la clarinette Sibémol « Prologue », de la clarinette Sibémol « 10SII » qui remplace la Série 10 S, ainsi que du Soprano « SA 80 série III ». Le saxophone n° 500 000 sort des ateliers Selmer le 19 juillet 1993 : c’est un saxophone Alto Super Action Série II plaqué or gravé. Bill Clinton et son saxophone Selmer entrent à la Maison blanche.
  • 1994 : La clarinette basse évolue : les modèles 23/II et 25/II viennent remplacer les 23 et 25.
  • 1995 : Sortie de la trompette Sibémol modèle "Chorus/80 J". Le Soprano « Série III » remplace le SA 80/série III.
  • 1997 : Sortie du saxophone Ténor « Série III ».
  • 1998 : Départ en retraite de Georges et Jacques Selmer. La nouvelle équipe entre en fonction (Patrick Selmer/Président, Brigitte Dupont-Selmer/Vice-Présidente, Jérôme Selmer/D.G). Le site de production de Mantes s’étend désormais sur 20 000 m2. Sortie de la clarinette "Signature", mise au point avec Jacques Di Donato.
  • 1999 : Sortie de l’Alto III. Lancement des becs Soprano Super Session et des becs de clarinettes CP100. Présentation du basson 53 M.
  • 2000 : Série 2 000. Trois instruments sont déclinés en une Série limitée « An 2000 » : la clarinette Signature (plaqué or), l’Alto III et la trompette Chorus 80 J (argenté sablé).
  • 2001 : Sortie du Ténor Référence, de la trompette et du bugle « Concept TT ».
  • 2003 : Sortie de l’Alto « Référence » et lancement de la gamme Pro-Line pour les instruments d’ordonnance.
  • 2004 : Sortie de la clarinette Sibémol/La « Saint Louis » et de la clarinette basse « Privilège ». Programme anniversaire Saint Louis pour célébrer cent ans de clarinettes Selmer depuis la médaille d’or obtenue à l’exposition universelle de St Louis en 1904. Ouverture du showroom et d’une salle de concert au siège, rue de la Fontaine au Roi. Réactivation des Editions Selmer.
  • 2005 : Concert « Selmer & Friends » à l’Olympia. Au programme : le sacre du tympan, Kenny Garrett et Johny Griffin.
  • 2006 : Lancement de la clarinette Arthéa.
  • 2007 : Lancement de la trompette Sigma.
  • 2008 : Lancement du Baryton Série III et des clarinettes Sibémol et La Privilège
  • 2010 : 1885-2010 Selmer Paris célèbre ses 125 ans en relookant ses saxophones : nouveau vernis, nouvelle gravure, nouvelle clé de bocal. Lancement des becs « SD20 » et « Spirit »
  • 2011 : Selmer Paris obtient le label "Entreprise du Patrimoine Vivant" (EPV) et rejoint le rang des entreprises distinguées pour leur savoir-faire rare, symbolique de l'excellence française.
  • 2013 : Lancement du bec « Concept ».

Saxophones[modifier | modifier le code]

Saxophone baryton Selmer

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1922 : Modèle 22
  • 1926 : Modèle 26
  • 1930 : Cigar Cutter (Super Sax)
  • 1934 : Radio Improved
  • 1936 : Balanced Action
  • 1948 : Super Action
  • 1954 : Mark VI
  • 1974 : Mark VII (Alto et Ténor)
  • 1981 : Super Action 80
  • 1986 : Super Action 80/ Série II (Sopranino, Soprano, Alto, Ténor, Baryton, Basse)
  • 1995 : Série III (Soprano)
  • 1997 : Série III (Ténor)
  • 1999 : Série III (Alto)
  • 2000 : Référence 36 & 54 (Ténor)
  • 2003 : Référence 54 (Alto)
  • 2008 : Série III (Baryton)

Référence 54 est un saxophone qui remet au goùt du jour le Mark VI de 1954.[1]

Production actuelle[modifier | modifier le code]

Le S se trouvant sur le bocal des saxophones selmer du Mark VI à 2010
  • Référence (alto, ténor) : le saxophone ténor référence est composé de deux différentes versions, le références 36 (s'inspirant du Balanced Action, 36 désignant l'année de la mise en vente de ce saxophone) et le référence 54 (s'inspirant quant à lui du Mark VI, 54 désigne aussi l'année de mise en vente du Mark VI) ; le saxophone alto est quant à lui seulement disponible en version 54.

Becs[modifier | modifier le code]

Selmer produit 11 becs différents pour le saxophone :

Clarinettes[modifier | modifier le code]

  • modèle "Breveté" (1900s)
  • modèle "Déposé" (1930s)
  • 1927 : Clarinette Métal
  • 1954 : Centered Tone
  • 1960 : Série 9 et Série 9*
  • 1971 : Série 10
  • Série 10G
  • 1977 : Série 10S
  • 1984 : Récital
  • 1993 : Prologue et 10S II
  • 1998 : Sib et La Signature
  • 2001 : Odyssée et Artys
  • 2004 : Sib et La St. Louis et Clarinette basse Privilège
  • 2006 : Sib et La Arthéa
  • 2008 : Sib et La Privilège

Cuivres[modifier | modifier le code]

Trompettes[modifier | modifier le code]

Cornet[2][modifier | modifier le code]

Bugle[modifier | modifier le code]

Clairon[modifier | modifier le code]

Bassons Français[modifier | modifier le code]

Musiciens jouant Selmer Paris (liste non exhaustive)[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « henri selmer », sur selmer.fr
  2. http://www.selmer.fr/fiche.php?code=3621010011