Henri Proglio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri Proglio

Naissance (64 ans)
Antibes
Nationalité Drapeau de la France France
Diplôme
Profession Dirigeant d'entreprises

Henri Proglio, né le à Antibes[2], est un dirigeant d'entreprise français. Il exerce actuellement les fonctions de président-directeur général d'EDF.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines, formation, réseaux[modifier | modifier le code]

Henri Proglio est issu d'une famille de Piémontais arrivés en France au début du XXe siècle. Son père, Richard Proglio, était commerçant en fruits et légumes à Antibes[3]. Après une classe préparatoire au lycée Masséna à Nice, il intègre en 1968 l'École des hautes études commerciales de Paris (HEC Paris)[4] dont il sort diplômé en 1971[2], et fait son service militaire dans les renseignements[5].

Il est considéré comme un proche des présidents Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, mais également de Dominique Strauss-Kahn avec qui il a fait ses études[3].

Son frère jumeau René Proglio[6] est managing director à la banque d'affaires américaine Morgan Stanley France depuis 2004 et président de Morgan Stanley France depuis 2009.

Après un premier mariage en l'église Notre-Dame d'Auteuil avec une avocate, qui demande le divorce au bout de deux ans, il épouse Fabienne Mestre, dont il a eu deux filles (Julie et Fanny) et qui décède d'une longue maladie début 2007[7]. Il épouse la comédienne franco-marocaine Rachida Khalil le 9 mars 2013 à la mairie de Saint-Cloud[8].

Veolia Environnement[modifier | modifier le code]

Il intègre en 1972 la Compagnie générale des eaux, aujourd'hui Veolia Environnement, dont il devient président-directeur général. En 1990 il est nommé président-directeur général de la CGEA, filiale spécialisée dans la gestion des déchets et des transports[2]. En 2000, il prend la tête de Vivendi Environnement, le pôle environnement de la Générale des Eaux (devenue Vivendi) alors dirigée par Jean-Marie Messier. Suite au départ de Jean-Marie Messier en 2002, Vivendi Environnement devient Veolia Environnement et Henri Proglio en devient le président directeur général[9].

En 2008, il est le 37e patron le mieux payé de France avec 1,6 million d'euros[10].

En octobre 2012, Henri Proglio démissionne du conseil d’administration de Veolia Environnement et demande à ce qu'EDF, qui détient une participation de 4 % du capital de Veolia, puisse obtenir un poste d’administrateur[11].

EDF[modifier | modifier le code]

Avec l'appui de la ministre Christine Lagarde, il prend la succession de Pierre Gadonneix à la tête du groupe EDF le 25 novembre 2009[12], tout en restant président non exécutif de Veolia.

À son arrivée, il affirme qu'EDF « a vocation à coordonner la filière nucléaire » française et souhaite bâtir une « équipe de France du nucléaire »[13].

Alors qu'il doit cumuler son salaire de 1,6 million d'euros comme PDG d'EDF et une rémunération annuelle de 450 000 € pour assurer la présidence du conseil d'administration de Veolia Environnement[14], il est contraint d'abandonner ce second revenu sous la pression médiatique et politique[15], en précisant que sa fonction chez Veolia est « non exécutive »[15]. Il est aussi Président des Conseils d'administration d'EDF Energy Holdings et de Transalpina di Energia, ainsi que Président de la Fondation EDF Diversiterre[16].

Le 21 février 2011, à l'occasion du Conseil de politique nucléaire, il est nommé vice-président du Comité stratégique de l'énergie nucléaire, présidé par le ministre de l’Énergie Éric Besson[17].

Le , il est nommé président du groupe italien d'énergie Edison[18] après la prise de contrôle de l'électricien italien par EDF.

En juin 2012, le gouvernement français annonce sa décision de limiter à 450.000 Euros par an les salaires des dirigeants d'entreprises dans lesquelles l'État possède la majorité du capital. Henri Proglio sera le plus touché des dirigeants publics, alors que paradoxalement les salaires d'une trentaine de ses collaborateurs, supérieurs au seuil fatidique, ne seront pas immédiatement modifiables[19].

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • Président des conseils d'administration d'EDF Energy Holdings et de Transalpina di Energia[16].
  • Président de l’association Electra[16].
  • Membre du conseil d'administration d'Edison[20].
  • Membre du conseil d'administration de CNP Assurances[22] dont il préside le comité des rémunérations et des nominations.
  • Membre du Comité national des secteurs d'activités d'importance vitale[28].
  • Président du conseil d'établissement du groupe HEC depuis 2005[30].

Décorations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • 2007 : (dir.) Les 100 mots de l'environnement, réd. Philippe Langénieux-Villard et Philippe Méchet, avec la collab. de Sylvain de Forges, Paul-Louis Girardot, Philippe Kourilsky, Jean-Pierre Tardieu, PUF, coll. « Que sais-je ? » (no 3787), Paris, 128 p. (ISBN 978-2-13-056077-7).

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Henri Proglio, président directeur général » , sur le site de l'EDF, presentation.edf.com, consulté le 27 avril 2010.
  2. a, b et c CV d'Henri Proglio, sur le site de Challenges.
  3. a et b Nouvel Obs
  4. Paul Loubière, « Le portrait d'Henri Proglio », Challenges, . Consulté le 28 avril 2011.
  5. Portrait : Henri Proglio, PDG de Veolia dans le journal le Ravi, janvier 2006
  6. Béatrice Gurrey, « Mon ami, mon frère – Les Proglio », Le Monde, 19 juillet 2008
  7. « Henri Proglio, le PDG d'EDF bientôt débranché », par Christine Clerc, Marianne, numéro 777 daté du 10 mars 2012, page 37.
  8. EXCLUSIF. Le P-DG d'EDF Henri Proglio épouse Rachida..., Le Point, 9 mars 2013.
  9. [1]
  10. Journal du net - Les salaires des patrons
  11. Le PDG d'EDF, Henri Proglio, quitte le conseil de Veolia, sur le site de Challenges
  12. Jean-Michel Bezat, « Henri Proglio va prendre la tête d'EDF », Le Monde,‎ 26 septembre 2009 (lire en ligne).
  13. [2]
  14. « Le double salaire d'Henri Proglio embarrasse l'UMP », Le Monde, 20 janvier 2010, sur le site lemonde.fr, consulté le 23 janvier 2010.
  15. a et b « Henri Proglio renonce à son double salaire», Le Figaro, 22 janvier 2010, sur le site lefigaro.fr, consulté le 23 janvier 2010.
  16. a, b, c, d et e [3]
  17. [4]
  18. Edison : Henri Proglio (EDF) nommé PDG, Le Figaro, 4 juin 2012.
  19. Les Echos, 14 juin 2012, page 3
  20. a et b [5]
  21. [6].
  22. CNP Assurances, « Changement de gouvernance voté par l'Assemblée générale mixte », communiqué de presse, 10 juillet 2007.
  23. [7]
  24. [8]
  25. [9]
  26. [10]
  27. [11]
  28. [12]
  29. Site de l'Institut de l'entreprise.
  30. Site du groupe HEC, Henri Proglio, nouveau président du conseil d'établissement du groupe HEC, communiqué de presse, 30 janvier 2005.
  31. Décret du 31 décembre 2005 portant promotion et nomination, JORF no 1 du 1er janvier 2006, p. 9, texte no 3, NOR PREX0508911D, sur Légifrance.
  32. Décret du 11 juillet 1997 portant promotion et nomination, JORF no 162 du 13 juillet 1997, p. 10633–10644 (10640), NOR PREX9701193D, sur Légifrance.
  33. Décret du 13 novembre 2009
  34. Décret du 14 novembre 2001 portant promotion et nomination, JORF no 265 du 15 novembre 2001, p. 18142–18173 (18149), NOR PREX0105193D, sur Légifrance.