Henri Parmentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parmentier.
Vue de Po klaung garai, restauré par Henri Parmentier dans les années 1900.

Henri Parmentier, né le 3 janvier 1871 dans le 6e arrondissement de Paris[1] et mort 22 février 1949 à Phnom Penh (Cambodge), est un archéologue français. Il est diplômé en architecture à l'École des beaux-arts de Paris.

Sa première tâche remarquable est la mise en évidence de l'importance archéologique du temple de Saturne à Dougga, en Tunisie.

Musée des antiquités chames à Đà Nẵng

En 1900, il est mandaté par l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) pour étudier et enregistrer les monuments Cham au Vietnam. Il propose en 1902 de créer un musée des antiquités chames. Celui-ci sera inauguré en 1915, à Đà Nẵng, sur les bords du fleuve Han, sous le nom « Musée Henri-Parmentier ».

Il participe ensuite à des fouilles archéologiques en 1903-1904 à Mỹ Sơn, Dong Duong et Chánh Lô en 1905. Il est responsable de la restauration des temples de Po Nagar et Po klaung garai (en) à Nha Trang entre 1905 et 1908.

Il prépare les programmes pour la conservation d'Angkor Wat et modernise des collections archéologiques du musée de l'ÉFEO de Hanoï.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 6/59/1871, avec mention marginale du décès (consulté le 15 août 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]