Henri Parmentier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parmentier.
Henri Parmentier
Archéologue
Naissance 3 janvier 1871
Paris
Décès 22 février 1949 (à 78 ans)
Phnom Penh
Nationalité Drapeau de la France France
Vue de Po klaung garai, restauré par Henri Parmentier dans les années 1900.

Henri Parmentier, né le 3 janvier 1871 dans le 6e arrondissement de Paris[1] et mort 22 février 1949 à Phnom Penh (Cambodge), est un archéologue français. Il est diplômé en architecture à l'École des beaux-arts de Paris.

Sa première tâche remarquable est la mise en évidence de l'importance archéologique du temple de Saturne à Dougga, en Tunisie.

Musée des antiquités chames à Đà Nẵng

En 1900, il est mandaté par l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) pour étudier et enregistrer les monuments Cham au Vietnam. Il propose en 1902 de créer un musée des antiquités chames. Celui-ci sera inauguré en 1915, à Đà Nẵng, sur les bords du fleuve Han, sous le nom « Musée Henri-Parmentier ».

Il participe ensuite à des fouilles archéologiques en 1903-1904 à Mỹ Sơn, Dong Duong et Chánh Lô en 1905. Il est responsable de la restauration des temples de Po Nagar et Po klaung garai (en) à Nha Trang entre 1905 et 1908.

Il prépare les programmes pour la conservation d'Angkor Wat et modernise des collections archéologiques du musée de l'ÉFEO de Hanoï.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 6/59/1871, avec mention marginale du décès (consulté le 15 août 2012)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]