Henri Omont

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri Omont

Naissance 15 septembre 1857
Évreux
Décès 9 décembre 1940
Paris
Nationalité Drapeau de France Français
Pays de résidence France
Diplôme
Profession
Conservateur des bibliothèques
Activité principale
Conservateur au département des Manuscrits de la Bibliothèque nationale de France
Autres activités
Historien
Formation
Signature d’Henri Omont.

Henri Auguste Omont, né à Évreux le 15 septembre 1857 et mort à Paris le 9 décembre 1940 [1], est un bibliothécaire, philologue et historien helléniste français.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il suit des études à l’École nationale des chartes, devient archiviste paléographe en 1881 avec une thèse intitulée De la ponctuation.  Il travaille d’abord à la Bibliothèque nationale, comme conservateur au département des Manuscrits. Il devient ensuite inspecteur général des bibliothèques. Il participe à la rédaction du Catalogue général des manuscrits des bibliothèques publiques de France (bibliothèques d'Alençon, Avranches et Louviers). Parallèlement, il mène des recherches sur les bibliothèques anciennes et l’histoire de l’imprimerie et du livre.

Il est chargé de cours à l’École nationale des chartes et est membre de la Société des antiquaires de France. Enfin, il est élu membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres en 1900 en remplacement d’Arthur Giry. Sa bibliothèque privée resta chez sa veuve jusqu'en 1948, quand la bibliothèque de l'Université catholique de Louvain l'acheta pour reconstituer ses collections après que les Allemands eurent détruit la bibliothèque pour la seconde fois.

Il présida en 1900 et 1921 la Société libre d'agriculture, sciences, arts et belles-lettres de l'Eure.

Œuvres et publications[modifier | modifier le code]

Henri Omont est l’auteur d’une œuvre considérable. On se rapportera donc à la Bibliographie des travaux de M. Henri Omont, dressée par les conservateurs adjoints et les bibliothécaires du département des manuscrits de la Bibliothèque nationale (Paris, H. Didier ; Toulouse, Privat, 1933, XI-270 pages). Cette bibliographie, close en 1933, compte 1108 numéros.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Van Moe Emile-A.: « Le cinquantenaire de M. Henri Omont à la Bibliothèque nationale », in: Bibliothèque de l'école des chartes 1932, tome 93. pp. 432-435, Texte intégral.
  • Philippe Lauer, Émile A. van Moé: Bibliographie des travaux de M. Henri Omont, H. Didier (Paris), 1933, 270 p.
  • Mario Roques: « Éloge funèbre de M. Henry Omont, membre ordinaire de l'Académie », in: Comptes rendus des séances de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres, 84e année, N. 6, 1940. pp. 486-500, Texte intégral.
  • Clovis Brunel: « Henry Omont », in: Bibliothèque de l'école des chartes, 1941, tome 102. pp. 371-378, Texte intégral.
  • (en) Chris Coppens, Mark Derez, Jan Roegiers : Leuven University Library 1425-2000,Leuven University Press (Louvain) 2005, p. 351.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Henri Omont », in: Bibliothèque de l'école des chartes, 1940, tome 101. p. 276, Texte intégral

Liens externes[modifier | modifier le code]