Henri Lebocq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Officier général francais 3 etoiles.svg Henri Lebocq
Image illustrative de l'article Henri Lebocq

Naissance 29 décembre 1861
Paris
Décès 10 mai 1946
Paris
Origine Drapeau de la France France
Grade Général de division
Conflits Première Guerre mondiale
Commandement 168e Régiment d'Infanterie
73e Division d'Infanterie
39e Division d'Infanterie
7e Division d'Infanterie
Faits d'armes Combats du Bois-le-Prêtre
Distinctions Grand officier de la Légion d'honneur[1]
Croix de Guerre 1914-1918

Henri Marie Lebocq (1861-1946) est un général de division français, dont le nom est associé à la Première Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Lebocq est né le 29 décembre 1861 à Paris 7e[2],[3].

En 1883 il sort de Saint-Cyr comme sous-lieutenant au 11e Bataillon de Chasseurs à Pied. En 1903 il devient chef de bataillon, en 1913 il est nommé colonel. Dès le début de la guerre, il est mis à la tête de la 73e Division d'Infanterie de réserve avec le grade de général de brigade à titre temporaire. Au mois d'octobre 1914, il est confirmé dans ce grade à titre définitif. Le 2 mai 1915 il est cité à l'ordre de l'armée. Blessé au cours de la campagne, il est nommé Commandeur de la Légion d'honneur le 1er août 1917 et le 20 décembre 1917 il est promu général de division et commande la 39e Division d'Infanterie avec laquelle il défile en 1919 devant le président de la République et les membres du gouvernement lors des célébrations du retour de la ville de Metz à la France.

Il meurt le 10 mai 1946 dans le 16e Arrondissement de Paris.

Postérité[modifier | modifier le code]

Une rue (la grand'rue) de Hochfelden (Bas-Rhin) porte son nom. Elle commémore l'entrée des troupes françaises à Hochfelden le 21 novembre 1918[4].

Écrits[modifier | modifier le code]

  • La Division du Bois-le-Prêtre, devant le fort de Troyon et à Lironville, septembre 1914, au Bois-le-Prêtre, septembre 1914-juillet 1916, Impr. centrale de l'Est, Nancy, 1922, 49 p.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. http://www.culture.gouv.fr/Wave/savimage/leonore/LH102/PG/FRDAFAN84_O19800035v0042732.htm
  2. Archives numérisées de l'état civil de Paris, acte de naissance no 7/1880/1861, avec mention marginale du décès (consulté le 22 mai 2012)
  3. http://www.culture.gouv.fr/Wave/savimage/leonore/LH102/PG/FRDAFAN84_O19800035v0042772.htm
  4. Agnès Acker, Encyclopédie de l'Alsace, Éditions Publitotal, 1986, p. 4019

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Le général Lebocq », in Le Pays de France, no 248, 19 juillet 1919, p. 3 Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Philippe Lebocq, Le général "15 centimes" : 1861-1946, Éd. les Fous du désert, Colomiers, 2001, 91 p. (ISBN 2-914130-05-8)

Liens externes[modifier | modifier le code]