Henri Ier d'Anhalt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri Ier d'Anhalt (né vers 1170, décédé entre le 8 mai 1251 et le 17 mai 1252 inhumé à Ballenstedt) fut comte d'Anhalt de 1212 et Prince en 1218 à sa mort. Fils aîné de Bernard III de Saxe et de Brigitte (ou Jutta), fille de Knut V de Danemark. Fondateur de la branche d'Anhalt actuellement encore représentée par Edouard II Duc d'Anhalt.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sceau d'Henri Ier d'Anhalt

Henri Ier est le fils ainé de Bernard III, duc de Saxe et comte d'Anhalt. Après la mort de son père en 1212 il divise ses possession avec ses frères survivants selon les règles successorales de la maison d'Ascanie: Henri reçoit le comté d'Anhalt et son cadet Albert le duché de Saxe. En 1218 Henri est élevé au rang de Prince d'Empire (allemand: Fürst).

Henri est l'un des plus célèbre ministerialis de son époque avec Eike von Repgow de Reppichau, il compile le Sachsenspiegel, le plus important code de lois du Saint-Empire au moyen-âge.Henri est également connu comme Minnesänger au debut du XIVe siècle, cinq de ses Minnelieder (chants d'amour) seront recopiés dans le Codex Manesse, une collection d'une grande beauté.

Avant sa mort, Henri Ier partage lui-aussi ses domaines patrimoniaux entre ses fils: Henri II hérite d'Aschersleben, Bernard reçoit Bernbourg, et Siegfried prend Zerbst. Ses trois autres fils, Hermann et Magnus et Otto, deviennent des ecclésiastiques.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Il épouse vers 1215 Irmgarde, de Thüringe fille d'Hermann Ier de Thüringe qui lui donne onze enfants:

  • Henri II d'Anhalt-Aschersleben, marié en 1245 avec Mathilde de Brunswick-Lünebourg
  • Jutta d'Anhalt, mariée en 1231 avec Nicolas Ier de Mecklembourg-Werle
  • Sofie, épousa en premier mariage Othon II de Bourgogne, Duc de Méranie en 2e mariage le comte Siegfried de Regenstein et en 3e Otto de Hadmersleben
  • Bernard Ier d'Anhalt-Bernbourg,marié le 2 mars 1258 à Hambourg, avec Sofia de Danemark
  • Albert d'Anhalt, moine franciscain ;
  • Hedwige d'Anhalt, mariée en 1242 avec Boleslas II le Chauve
  • Siegfried Ier d'Anhalt-Zerbst, marié en 1259 avec Catherine Folkungaätten
  • Hermann d'Anhalt (- 2 aout 1289) chanoine à la cathédrale d'Halberstadt en 1243, prévôt en 1245/89 ;
  • Magnus d'Anhalt ( après 18 juin 1264) chanoine à la cathédrale de Magdebourg en 1253 ;
  • Otto d'Anhalt ( après le 19 juillet 1246) Chanoine à la cathédrale de Magdebourg ;
  • Gertrude d'Anhalt ( 1275). Chanoinesse 1249. Abbesse de Gernrode de 1260 à 1275.

Origine de la traduction[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anthony Stokvis, Manuel d'histoire, de généalogie et de chronologie de tous les États du globe, depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours, préf. H. F. Wijnman, Israël, 1966, chapitre VIII « Généalogie de la Maison d'Anhalt, I » et tableau généalogique n°126.

Lien externe[modifier | modifier le code]