Henri Claude

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claude.

Charles Jules Henri Claude, né en 1869 à Paris et mort en 1945 dans la même ville, est un neurologue et psychiatre français.

Au cours de ses études de médecine, il a pour maître Charles Bouchard (1837-1915). Il est assistant de Fulgence Raymond (1844-1910) à l'Hôpital de la Salpêtrière. Il a occupé la chaire de la clinique des maladies mentales de 1922 à 1939, à l’Hôpital Sainte-Anne à Paris.

Il a joué un rôle clé dans l'introduction en France des théories de Freud sur la psychanalyse. Il créa le premier laboratoire de psychothérapie et psychanalyse à la Faculté de médecine de Paris.

Éponymie[modifier | modifier le code]

  • Henri Claude a laissé son nom à un syndrome neurologique alterne du tronc cérébral, le syndrome de Claude, qui associe une paralyie oculomotrice du côté de la lésion et une ataxie du côté opposé.
  • Le signe de l'hyperkinésie de Claude correspond à des mouvements réflexes de muscles parétiques déclenchés par des stimuli douloureux. Ce phénomène est précoce et indique que le malade doit récupérer une grande partie de son activité fonctionnelle motrice, sans contracture[1].
  • Le signe du poing fermé de Claude au cours de la paralysie du nerf médian signifie l’impossibilité de fermer le poing complètement. La flexion et l’opposition du pouce sont abolies, ainsi que la flexion des deux dernières phalanges de l’index et du médius[1]. (»main de serment«)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marcel Garnier & Valery Delamare: Dictionnaire des termes techniques de médecine. Librairie Maloine, 1965; (a) p. 490; (b) p. 808

Liens externes[modifier | modifier le code]