Henri Bouschet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Jean-Joseph-Marie-Saturnin-Henri Bouschet de Bernard, dit Henri Bouschet, né le 29 novembre 1815 à Montpellier[1] et mort le 8 juin 1881[2] dans la même commune, est, comme son père Louis Bouschet, un créateur français de cépages hybrides de vignes du milieu du XIXe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri Bouschet œuvra au Domaine de la Calmette, à Mauguio (Hérault, France)[3]. Il s'inscrivit dans la continuité de son père, Louis Bouschet, qui, dès 1829, avait procédé au croisement de deux cépages, le Teinturier et l'Aramon, pour obtenir une vigne plus productive et au jus plus coloré[4],[5].

Propriétaire foncier et viticulteur, Henri Bouschet était membre de la Société centrale d'agriculture de l'Hérault et publia régulièrement le résultat de des travaux de son père puis de ses propres travaux agronomiques. Il présenta ses cépages lors de l'Exposition universelle de Lyon en 1872. À la fin de sa vie, il œuvra pour diffuser les méthodes de lutte conte le phylloxéra, étudiant puis recommandant, comme Jules Émile Planchon, le greffage de plants français sur des porte-greffes américains[6],[7],[8].

C'est d'ailleurs le botaniste Jules Émile Planchon qui écrivit sa nécrologie dans la revue La vigne américaine et la viticulture en Europe, suite à son décès en juin 1881[9].

Hybrides créés par Henri Bouschet[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • De l'Engraissement d'un troupeau à la bergerie avec du marc de raisin distillé, comme moyen de se procurer des fumiers abondants,‎ 1856
  • Rapport de la Commission de la Société centrale d'agriculture de l'Hérault, nommée pour procéder à l'examen de divers instruments employés pour le soufrage des vignes,‎ 1857
  • Gazonnement des terrains arides, reboisement des montagnes. Rapport sur les travaux de M. Marguerite d'Espérel, exécutés dans sa propriété de la Madeleine (Var), par M. Henri Bouschet,‎ 1861
  • Collection de vignes à suc rouge obtenue par le semis après le croisement des cépages méridionaux avec le Teinturier,‎ 1865
  • Des Effets de l'atavisme et de la fécondation sur la variation des raisins,‎ 1865
  • Du Commerce des raisins de table du Midi expédiés sur les marchés de Paris et des villes du Nord, et des tarifs des chemins de fer devant l'enquête agricole,‎ 1867
  • Concours ouvert par la Société d'horticulture de l'Hérault, pour la culture et la bonne direction des arbres fruitiers, spécialement du pêcher et du poirier. Rapport de la commission chargée de visiter ces cultures,‎ 1868
  • De la Taille des vignes après une forte grêle pendant la végétation,‎ 1870
  • Les Raisins du verger, ou Choix des meilleurs et des plus beaux raisins de table pour le verger dans le midi de la France,‎ 1870
  • Trois nouveaux Muscats obtenus par la fécondation croisée et le semis,‎ 1872
  • Les Vignes américaines devant le congrès interdépartemental tenu le 24 juin 1875 à Montpellier,‎ 1875
  • Moyens de transformer promptement par les vignes américaines les vignobles menacés par le phylloxéra,‎ 1874
  • Solution de la question du phylloxéra par les vignes américaines,‎ 1875

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l'Hérault, état-civil numérisé de la commune de Montpellier, naissances de l'année 1815, acte du 2 décembre 1815, vue 241/283 de la numérisation. Il est le fils de Jean-Louis-Marie Bouschet (qui signe Louis Bouschet), « propriétaire foncier », et de Bonaventure-Gabrielle-Henriette de Bernard.
  2. Archives départementales de l'Hérault, état-civil numérisé de la commune de Montpellier, décès de l'année 1881, acte no 806, vue 137/353 de la numérisation. Le défunt est l'époux de Marie Marréaud.
  3. Les Primes d'honneur, les médailles de spécialités et les prix d'honneur des fermes-écoles décernés dans les concours régionaux en 1868, Imprimerie impériale,‎ 1869 (lire en ligne)
  4. Léonce de Lambertye, « Conseil sur les semis de graines et sur la culture des légumes », Bulletin de la Société d'horticulture et d'arboriculture de la Côte-d'Or,‎ mai 1872, p. 128-129 (lire en ligne)
  5. Congres international de sélectionneurs de plantes, Brill Archive,‎ 1936 (lire en ligne)
  6. F.H. Johanet, « Revue agricole », Journal des débats,‎ 29 décembre 1875, p. 2 (lire en ligne)
  7. (en) Jamie Goode, The Science of Wine: From Vine to Glass, University of California Press,‎ 2005 (lire en ligne), p. 57
  8. (en) George D. Gale Jr., Dying on the Vine: How Phylloxera Transformed Wine, University of California Press,‎ 2011, p. 134-135
  9. Jules Émile Planchon, « Nécrologie : Monsieur Henri Bouschet de Bernard », La vigne américaine et la viticulture en Europe,‎ juin 1881, p. 169-170 (lire en ligne)
  10. Alain Reynier, Manuel de viticulture: Guide technique du viticulteur, Éditions Lavoisier,‎ 2011, 592 p. (lire en ligne), p. 62, 79
  11. Pascale Scheromm, Quand le raisin se fait vin, Éditions Quæ,‎ 2011, 160 p. (lire en ligne), p. 32
  12. Louis Levadoux, La vigne et sa culture, Presses universitaires de France,‎ 1961, 125 p., p. 42

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M.J. Sirks, Congrès International de Sélectionneurs de Plantes, 22 - 27 juin 1936, Leiden, éditions E.-J. Brill, p. 49-50
  • Pierre Viala, Les Hybrides-Bouschet : essai d'une monographie des vignes à jus rouge,‎ 1886 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Notice VIAF : Bouschet, Henri, 18..?-1... [1]
  • Notice WorldCat : Bouschet, Henry [2]