Henri Baels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri Baels
Henri Baels lors d'une visite officielle en Pologne en septembre 1930
Henri Baels lors d'une visite officielle en Pologne en septembre 1930
Fonctions
Ministre de l'agriculture
Ministre des travaux publics
Ministre de l'intérieur et de la santé
Gouvernement Jaspar I - Jaspar II
Biographie
Nom de naissance Henri Louis Baels
Date de naissance 18 janvier 1878
Lieu de naissance Ostende
Date de décès 18 juin 1951
Lieu de décès Lima (Ohio)
Nationalité Drapeau de la Belgique Belgique
Parti politique parti catholique
Profession Armateur
Religion Catholique

Henri Louis Baels, également appelé Harry ou Hendrik, est né à Ostende, le 18 janvier 1878, et est décédé à Lima (Ohio), le 18 juin 1951, il était armateur et fut également membre du parti catholique de Belgique. Docteur en droit, il sera échevin, député à la chambre, Gouverneur et Ministre.

Famille[modifier | modifier le code]

Henri Baels était le fils de Julius Ludovicus Baels (18 août 1851 - 11 novembre 1896) qui épousera le 18 janvier 1876 à Ostende, Delphina Alexandrina Mauricx (11 juin 1848 - 24 septembre 1931).

Henri Baels épousera Anne Marie de Visscher (7 avril 1882 - 6 juillet 1950). Le couple aura huit enfants: Lilian (Princesse de Réthy), Elza, Susanne, Ludwina, Walter, Hermann, Henry et Lydia.

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1940, s'étant expatrié dans le sud de la France, il fut, à la suite de discussions considérables, destitué de ses fonctions. En octobre 1944, il récupérera, avec tous les honneurs, son titre.

Ami du Roi Albert I, il aura également plus tard la confiance de son fils, Léopold III de Belgique. Henri Baels œuvra en faveur de la construction du Canal Albert. Henri Baels était aussi un grand ami de Dom Marie-Albert van der Cruyssen, abbé de Abbaye Notre-Dame d'Orval et prit part à sa restauration.

Mandats[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Schepens, De provincieraad van West-Vlaanderen (1921-1978), Tielt, 1979.
  • Andries Van den Abeele, De Balie van Brugge, Brugge, 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles liés[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]