Henri-Pons de Thiard de Bissy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Henri-Pons de Thiard de Bissy
Image illustrative de l'article Henri-Pons de Thiard de Bissy
Biographie
Naissance 25 mai 1657
à Paris
Décès 26 juillet 1737
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
29 mai 1715 par le
pape Clément XI
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Saints Quirice et Juliette
Cardinal-prêtre de Saint Bernard aux Thermes
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 24 août 1692
par Hardouin Fortin de la Hoguette
Fonctions épiscopales Évêque de Toul puis
de Meaux
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thiard de Bissy et Bissy.

Henri-Pons de Thiard de Bissy (1657 à Pierre-de-Bresse-1737) fut évêque de Toul de 1687 à 1704, évêque de Meaux de 1704 à 1737 et cardinal.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri-Pons de Thiard de Bissy est né le 25 mai 1657 à Pierre-de-Bresse[1].

Destiné à une carrière ecclésiastique, il est d'abord licencié à la Sorbonne, puis docteur en 1685.

Désigné évêque de Toul le 29 mars 1687, les différends entre Rome et Louis XIV empêchèrent l'envoi des bulles et sa désignation ne fut confirmée que le 10 mars 1692[2]. Il a été ordonné évêque le 24 août 1692[2].

Il prend part aux contestations qui s'élèvent en Lorraine contre les édits du Léopold Ier de Lorraine, considérés comme contraire à la juridiction et à l'autorité de l'Église[3].

Le 10 mai 1704, il est désigné évêque de Meaux, désignation confirmée le 9 février 1705[2]. Il succède alors au très célèbre Bossuet.

Il est élevé au rang de cardinal le 29 mai 1715[2] et devient commandeur de l'Ordre du Saint-Esprit en 1724. Il est nommé abbé commendataire de l'abbaye Saint-Germain-des-Prés en 1715.

Il assiste à Rome à trois conclaves, en 1721, 1724 et 1730.

Il est surtout connu pour sa défense de la constitution Unigenitus, et son livre Traité Théologique sur la constitution Unigenitus en deux volumes est un des plus complets sur ce sujet[4].

Il a aussi écrit des Instructions Pastorales.

Il décède le 26 juillet 1737[2].

Lignée épiscopale[modifier | modifier le code]

  1. S.É. Henri-Pons de Thiard de Bissy (1692) ;
  2. Mgr l'archevêque Hardouin Fortin de La Hoguette (1676) ;
  3. Mgr l'archevêque François de Harlay de Champvallon (1651) ;
  4. S.É. Nicolò Guidi di Bagno (1644) ;
  5. S.É. Antonio (Marcello) Barberini (Sr.), O.F.M. Cap. (1625) ;
  6. S.É. Laudivio Zacchia (1605) ;
  7. S.É. Pietro Aldobrandini (1604) ;
  8. S.É. Ippolito Aldobrandini (Sr.) (pape sous le nom de Clément VIII) (1592) ;
  9. S.É. Alfonso Gesualdo di Conza (Gonza) (1564) ;
  10. S.É. Francesco Pisani (1527) ;
  11. S.S. Alessandro Farnese (pape sous le nom de Paul III) (1519) ;
  12. S.É. Giovanni de’ Medici (pape sous le nom de Léon X) (1513) ;
  13. S.É. Raffaele Sansone Riario (1504) ;
  14. S.S. Giuliano della Rovere, pape sous le nom de Jules II (1481) ;
  15. S.S. Francesco della Rovere, O.F.M. Conv., pape sous le nom de Sixte IV (1471) ;
  16. S.É. Guillaume d'Estouteville, O.S.B..
Le cardinal de Bissy fut le principal consécrateur de 

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre ... par Joseph Fr Michaud, Louis Gabriel Michaud
  2. a, b, c, d et e Site Internet Catholic Hierarchy
  3. Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre ... par Joseph Fr Michaud, Louis Gabriel Michaud
  4. Dictionnaire universel, historique, critique, et bibliographique publié par Louis Mayeul Chaudon, 9e édition, 1812