Henri-Louis Roger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Henri-Louis Roger, né le 6 janvier 1809 à Paris et mort le 15 novembre 1891, est un médecin, cardiologue et pédiatre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Henri-Louis Roger étudia la médecine à Paris, et obtint son doctorat en médecine en 1839 avec une thèse sur l'auscultation intitulé De l'auscultation et se valeur semiologique.

En 1847, il devint agrégé à la faculté de médecine de Paris.

À partir de 1860, il a été associée à l'ancien hôpital Sainte-Eugénie devenu l'Hôpital de la Charité. Là, il a concentré ses recherches sur les enquêtes post-mortem des enfants. Il s'intéressa également aux recherches concernant la cardiologie.

Son nom est associé à deux termes éponymes :

En 1862, il devint membre de l'Académie de Médecine.

Avec le pathologiste Jean Baptiste Barth (1806-1877), Henri-Louis Roger a publié un ouvrage sur l'auscultation Traité pratique à l'auscultation, édité en 1865, à Paris, aux éditions Asselin.

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (21e division)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Henri-Louis, Recherche clinique sur la communication congénitale des deux cœurs, par inocclusion du septum interventriculaire. Bull. Acad. Med. de Paris, 1879:8: 1074
  2. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ 2006 (ISBN 978-2914611480), p. 686-687

Liens externes[modifier | modifier le code]