Henri-Emmanuel Koch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koch.

Emmanuel Koch

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Emmanuel Koch (à droite) rencontrant Yehudi Menuhin (à gauche) sur le plateau de Noms de dieux

Naissance 4 juin 1930
Liège, Drapeau de la Belgique Belgique
Décès 15 mars 2005 (à 74 ans)
Mons-lez-Liège, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Violoniste
Ascendants François-Henri Koch

Henri Emmanuel Koch (né le 4 juin 1930 à Liège et mort le 15 mars 2005 à Mons-lez-Liège) est un violoniste belge. Il est le fils de François-Henri Koch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études au conservatoire royal de Liège, dans la classe de son père, Henri Koch[1] a obtenu la médaille avec la grande distinction et a perfectionné ses études à Paris avec Jacques Thibaud et Georges Enesco. Il a participé à de nombreux concours internationaux ; il fut lauréat du concours de Munich en 1953, termina comme finaliste une même épreuve internationale à Venise. En 1955, il a remporté le prix Vieuxtemps avec la plus grande distinction et les acclamations du jury[2]. Il fut également en demi-finale du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique en 1954[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 1954, il devient concertmeister[3] de l'Orchestre symphonique de Maastricht (L.S.O) alors sous la direction du chef André Rieu (père[4]). Parallèlement il poursuit une carrière de soliste[5] qui le conduit bien en dehors des frontières du Benelux, il joue en France, Allemagne, Pologne, Russie, Amérique du Nord, Canada, accompagne de nombreux pianistes (Monique Pichon, J. Grubben, Patrick Crommelinck, Taeko Kuwatta, Jörg Demus, Marcel Cominotto[6], Patrick Dheur[7], Lucette Deliens, Natalia Sharoyeva[8] ,Yasuko Eguchi[9], Jean Schils… Des chanteurs : Jules Bastin, Cécile Leleux[10] ( festival de Domme, de Durbuy… ). En 1970, il devient professeur de violon au conservatoire royal de Liège.

Les Solistes de Liège[modifier | modifier le code]

Cet ensemble de musique de chambre, fondé par Henri Koch et Géry Lemaire, chef d'orchestre[11] , en 1954 et repris en 1969 par son fils Emmanuel Koch, se produit en France, dans le Benelux, au Canada (exposition internationale de Montréal). Le groupe a accompagné de grands solistes comme Marie-Claire Alain, Maurice André, Jean-Pierre Rampal, Jules Bastin, Jean-Jacques Grünenwald, Michaël Schneider, Ian Wallach ; il a animé la vie musicale liégeoise et belge durant plus de cinquante ans et a ainsi contribué à porter la réputation de l'École liégeoise de violon bien au-delà des frontières belges.

Le Quatuor municipal[modifier | modifier le code]

Le Quatuor municipal, initié par Louis Poulet[12] et Henri Koch en 1951 se produit dans la chapelle du Vertbois à Liège. Les Concours de quatuor de Wégimont, patronnés par SM la Reine Élisabeth de Belgique ont une renommée internationale[13]. Le luthier Jean Bauer fut un des gagnants de la session lutherie et également président du jury, lors d'une session ultérieure. Le quatuor se compose alors de Koch (père et fils) respectivement premier et second violons, de Paul Lambert à l'alto et Charles Bartsch au violoncelle. Par la suite sa géométrie varie. L'impact de ce concours a fait baptiser Liège « capitale mondiale du quatuor à cordes »[14]. Durant plus de cinquante ans le quatuor anime la vie musicale liégeoise avec un répertoire très large[15].

Honneurs et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1980 : représente la Belgique comme juré du Concours musical international Reine-Élisabeth-de-Belgique.
  • 1984 : le quatuor reçoit le prix Fuga pour la défense de la musique belge.
  • 2005 : la ville de Liège fait graver son nom sur le buste de Henri Koch (bd Piercot, face au conservatoire royal).
  • 2010 : la province de Liège (Paul-Émile Mottard, député permanent) et la ville de Liège (Jean-Pierre Hupkens échevin de la Culture) s'associent pour donner au musée d'art moderne et contemporain un concert-souvenir, présenté par José Brouwers et Edmond Blattchen[16] ; à cette occasion lui est consacré le livre de José Brouwers Un homme pour toutes les saisons[17],[18]. Le peintre Philippe Waxweiler lui dédie une toile. Une plaquette commémorative du programme et des exécutants (anciens élèves et collaborateurs d'Emmanuel Koch, Jean-Gabriel Raelet élève de Emmanuel Koch, au 1er violon du quatuor et en sonate avec Patrick Dheur[7], Bruno Bacq, inaltérable second violon, Pascal Prégardien, élève d'Emmanuel Koch, à l'alto, Rudy Froyen au violoncelle[19], Laurence Koch, petite nièce de Henri-Emmanuel Koch, au violon[20], en sonate avec Patrick Dheur, puis avec son frère Jean-Philippe[21], Marcel Cominotto[22], piano), est offerte au public, venu nombreux[18].

Discographie[modifier | modifier le code]

Discographie : compositeurs belges[modifier | modifier le code]

Soliste[modifier | modifier le code]

Jean Absil
« suite bucolique » pour cordes opus 95
Soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire
(création, œuvre inédite) (Alpha)
N.J. Chartrain
symphonie concertante en la majeur pour 2 violons, alto et orchestre
Solistes : Emmanuel Koch, Charles Jongen, Paul Lambert
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire
(1er enregistrement mondial d'après le manuscrit original conservé au fonds Terry, bibliothèque du Conservatoire Royal de Liège) (Alpha)
H.J. De Croes
1. concerto en ut majeur pour flûte, violon et cordes
Solistes : Jean-Pierre Rampal et Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire
(manuscrit du fonds Ste Gudule du Conservatoire Royal de Bruxelles) (Erato)
2. concerto en si bémol majeur pour flûte, violon et cordes
Solistes : André Isselée et Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction G. Lemaire (Erato)
W. De Fesch
concerto grosso
Soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction : G. Lemaire (R.C.A.)
D.P. Pieltain
concerto en sol majeur pour violon et orchestre
Soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction G. Lemaire
(création, d'après un manuscrit de la bibliothèque du Conservatoire Royal de Liège) (Alpha)
E. Ysaye
«Harmonies du soir» pour quatuor à cordes solo et cordes opus 31
Solistes : Henri Koch, Emmanuel Koch, Paul Lambert, Georges Mallach
Solistes de Liège, direction G. Lemaire
(création et premier enregistrement d'après un manuscrit original) (Alpha)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Fr. De Bourguignon
trio à cordes opus 49
Emmanuel Koch, Paul Lambert, Joseph Wagener (Alpha)
H.F. Delange
sonate opus 1 no 5 pour violon et clavecin
Emmanuel Koch, Hubert Schoonbroodt
sonate à trois en la mineur pour 2 violons et basse
Emmanuel Koch, Bruno Bacq, Robert Masson
quatuor à cordes en si bémol majeur
quatuor municipal de Liège : Emmanuel Koch, Bruno Bacq, Paul Lambert, Robert Masson
(manuscrit du fonds Terry, conservatoire Royal de Liège) (Musique en Wallonie)
Pierre Froidebise
sonate pour violon et piano
Emmanuel Koch, Joop Grubben (Arlequin)
A.M. Grétry
quatuor en ré majeur
quatuor en ut mineur
Henri Koch, Emmanuel Koch, Paul Lambert, Georges Mallach (Alpha)
6 quatuors
quatuor de Liège : Emmanuel Koch, Charles Jongen, Paul Lambert, Joseph Wagener) (Monumenta Belgicae Musicae)
L. Lavoye
2e quatuor à cordes
quatuor municipal de Liège : Emmanuel Koch, Charles Jongen, Paul Lambert, Jean de Nobel (Alpha)
G. Lekeu
sonate pour violon et piano
Emmanuel Koch, Joop Grubben (Arlequin)
quatuor inachevé
quatuor Grétry : Emmanuel Koch, Paul Lambert, Georges Mallach, Monique Pichon (Alpha)
J.B. Loeillet
sonate en si bémol pour violon et clavecin
Emmanuel Koch Monique Pichon (Alpha)
Sonate à quatre en si mineur
quatuor Grétry : Emmanuel Koch, Paul Lambert, Georges Mallach, Monique Pichon (Alpha)

Violon-solo conducteur des solistes de Liège[modifier | modifier le code]

P.H. Bréhy
sinfonia-ouverture en ut majeur
direction : Géry Lemaire
1er enregistrement mondial (manuscrit du fonds Ste Gudule du Conserva¬toire Royal de Bruxelles) (Erato)
G. Brenta
«airs variés pour de belles écouteuses»
direction : Géry Lemaire (Alpha)
H.J. De Croes
concertos pour flûte, cordes et basse continue
no 2 en si mineur
no 4 en la mineur
soliste : Jean-Pierre Rampal
direction : Géry Lemaire
(manuscrits : fonds Ste Gudule du Conservatoire royal de Bruxelles) (Erato)
«Quam terribilia» motet pour soli, chœurs et orchestre
solistes : lia Rotier, Jules Bastin
direction : Géry Lemaire (Erato, M.H.S. New-York)
W. De Fesch
concerto en ut majeur pour trompette et cordes
soliste : Maurice André direction : Géry Lemaire
(manuscrit provenant d'une collection privée) (Erato)
H. Fr Delange
ouverture opus 6 no 6
sinfonia en mi bémol mineur (manuscrit fonds Terry, Liège) direction José Quitin (Musique en Wallonie)
Fr. Devreese
mouvement lent pour cordes
(direction : Géry Lemaire) (Alpha)
J.H. Fiocco<br
«jubilate Deo» (psaume 99) cantate pour basse et orchestre
soliste : Jules Bastin direction : Géry Lemaire
1er enregistrement mondial (manuscrit : fonds Ste Gudule, Bruxelles) (Erato)
Missa solemnis en ré majeur pour soli, chœurs, trompette et orchestre
solistes : Liane Jespers, Louis Devos, Roland Bufkens, Jules Bastin Trompette : Maurice André chorales «Audite Nova» (Anvers) et «Cantate» (Gand)
direction et reconstitution : Géry Lemaire
(copies manuscrites du fonds Ste Gudule, conservatoire royal de Bruxelles) 1er enregistrement mondial (Erato)
A.M. Grétry : suite de danses
direction : Géry Lemaire (Alpha) Symphonie en ut majeur pour cordes Sinfonia pour cordes
direction : Géry Lemaire (Alpha) Suite de Ballet «Céphale et Procris»
direction Géry Lemaire (Erato) Symphonies no 1 en do majeur et no 2 en mi mineur
direction : Emmanuel Koch (Duchesne, Musical Héritage Society N-Y) «Lucile» solistes : J. Sternotte, St. Memma, Ch. De Moor, E. Diaz chorale St-Amand de Jupille
direction : Emmanuel Koch (Duchesne)
Henri Hamal
concerto pour trompette en ré majeur
soliste : Maurice André direction : Géry Lemaire
(manuscrit de la bibliothèque du conservatoire royal de Liège) (Erato)
Jean-Noel Hamal
«Judith trlomphans» oratorio pour soli, chœurs et orchestre
solistes : M. Ceuppens, M.L. Decortls, J. Bastin, L. Van den Drlesche chorale de l'université de Liège
direction : Frédéric Anspach
(manuscrit autographe fonds Terry Liège) (Monumenta Belglcae Muslcae) Slnfonia en la majeur direction : Géry Lemaire
(manuscrit reconstitué, Conservatoire Royal de Liège) (Alpha)
Symphonie en fa majeur opus2 no 4 direction : Géry Lemaire
(Premier enregistrement du compositeur) (Alpha)
«In exltu Israël» Psaume 113 pour soli, double chœur et orchestre
solistes : Lia Rotier, Simone Lynen, Louis Devos, Jules Bastin
chorales «cantate» de Gand et «Audite Nova» d'Anvers
direction : Géry Lemaire (manuscrit du fonds Terry, Conservatoire Royal de Liège) 1" enregistrement mondial (Erato Paris, Musique en Wallonie)
Michel Leclerc «noir sur blanc» suite de ballet pour piano et cordes
soliste : Monique Pichon direction : Géry Lemaire 1" enregistrement (Alpha)
Jacques Leduc
divertissement pour flûte et cordes
soliste : André Isselée direction : René Defossez (Alpha)
concertlno pour hautbois et cordes soliste : André Antoine direction ; Géry Lemaire
Guillaume Lekeu
adagio pour cordes direction
Géry Lemaire (Alpha)
«Esquisses» pour piano (transcription avec cordes)
soliste : Monique Pichon
direction : Géry Lemaire (Alpha)
Jeanne Lemaire-Sindorff
concertino en sol pour piano
soliste : André Dumortier
direction : Géry Lemaire (Alpha)
Jacques Loeillet
concerto pour hautbois en mi bémol majeur soliste
André Antoine direction : Géry Lemaire (Alpha)
concerto pour trompette en mi bémol majeur concerto pour trompette en ré majeur
(manuscrit reconstitué, conservatoire royal de Bruxelles)
soliste : Maurice André direction
Géry Lemaire (Erato)
Paul-Baudouin Michel
«Inframorphoses pour cordes»
direction : Géry Lemaire
premier enregistrement mondial (Alpha)
Alove Rammaert
«Getshemani»
direction : Géry Lemaire
premier enregistrement mondial (Alpha)
Charles-Joseph van Helmont
ouverture à deux chœurs en ré majeur
direction : Géry Lemaire (Erato)
«Accensa furore» pour soli, chœurs et orchestre solistes : Lia Rotier, Jules Bastin
direction : Géry Lemaire (Erato)
Pierre van Maldere
symphonie en si bémol majeur opus 4
sinfonia en ré majeur opus5 no 1 sinfonia a piu strumenti en la majeur
sinfonia no 166 en ré majeur
sinfonia no 170 en mi bémol majeur
direction : Jean Jakus (manuscrits des bibliothèques de Milan) (Archiv produktion Deutschen Grammophon)
Adrien Willaert
4 ricercari pour orchestre et orgue
soliste : Marie-Claire Alain
direction : Géry Lemaire
fonds Ste Gudule, conservatoire royal de Bruxelles) (Erato)
Chants wallons du pays de Gretry
solistes : Jacqueline Sternotte, Stefano Memma, Chris de Moor Chorale St Amand de Jupille, quintette de cuivres de Charleroi, quintette de clarinettes Mozart
direction : Emmanuel Koch (TLP record)

Discographie : compositeurs étrangers[modifier | modifier le code]

Soliste[modifier | modifier le code]

Jean Chrétien Bach
symphonie concertante pour 2 violons et hautboisbois
solistes : Emmanuel Koch, Charles Jongen, André Antoine
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire
Premier enregistrement mondial (RTBF)
Jean Sébastien Bach
arioso pour violon et cordes
soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège (Duchesne et M.H.S. New-York)
Arcangelo Corelli
12 concertl grossi opus 6
soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire (Da Caméra Magna, Allemagne)
Joseph Haydn
concerto en sol majeur pour violon et cordes
(cadence Emmanuel Koch) soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire (Alpha)
concerto en fa majeur pour violon, orgue et cordes s
solistes : Emmanuel Koch, Hubert Schoonbroodt Solistes de Liège, direction Emmanuel Koch (Duchesne)
Wolfgang Amadeus Mozart
concerto pour violon en la majeur KV219
soliste : Emmanuel Koch
Solistes de Liège, direction Emmanuel Koch; enregistrement live (Duchesne)
Karl Stamitz
symphonie concertante pour violon et alto en la majeur
Solistes : Emmanuel Koch, Paul Lambert
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire (Alpha, RCA)
Antonio Vivaldi
concerto en sol mineur pour violon et cordes opus VI no 1
soliste : Emmanuel Koch (copies originales, Cercle Vivaldi de Belgique)
concerto en ut majeur pour 2 violons et hautbois
solistes : Henri Koch, Emmanuel Koch, André Antoine
concerto grosso en ré mineur pour 2 violons et violoncelle opuslll no 11
solistes : Henri Koch, Emmanuel Koch, Georges Mallach concerto grosso en si mineur opus III no 10
solistes : Henri Koch, Emmanuel Koch, Edgard Grosjean, Nadine Koch
Solistes de Liège, direction Géry Lemaire (Alpha)

Musique de chambre[modifier | modifier le code]

Wilhelm G. Berger
quatuor à cordes no 6 «Ballata» Fantasia
quatuor municipal de Liège 'Henri Koch, Emmanuel Koch, Paul Lambert, Joseph Wagener) (Alpha)
Serge Rachmaninov : trio à clavier «élégiaque» en ré mineur opus 9 no 2 Emmanuel Koch, Leonid Volkov, Natalia Sharoyeva (enregistrement live à la Philharmonie de Saint-Petersboug)

Violon-solo-conducteur des solistes de Liège[modifier | modifier le code]

Tomaso Albinoni
adagio pour cordes (Alpha)
Jean-Chrétien Bach
symphonie en sol mineur opus 6 no 6 symphonie pour double chœur en mi majeur direction : Géry Lemaire (Erato) Jean-Sébastien Bach
«L'Offrande Musicale» direction
Géry Lemaire (Alpha)
Wilhelm Friedman Bach
sinfonia en ré mineur
soliste : Hubert Schoonbroodt (Duchesne)
direction : Géry Lemaire (Alpha)
Michel Corrette
concerto pour orgue en ré mineur opus 6 no 6
soliste : Hubert Schoonbroodt
direction : Emmanuel Koch
Claude Debussy
danse sacrée et danse profane pour harpe et cordes
soliste : Clélia Mertens
direction : Emmanuel Koch (Duchesne)
Christophe Graupner
concerto en sol majeur pour trompette et cordes
soliste : Maurice André direction : Géry Lemaire (Erato)
Georg Friedrich Haendel
Largo (extrait de « Xerxes»)
(Duchesne, M.H.S. New-York)
Wilhelm Friedman Bach
sinfonia en ré mineur
Joseph Haydn
symphonie no 58 en fa majeur
symphonie no 59 en la majeur «feuersymphony)
concerto en ut majeur pour clavecin et cordes
soliste : Monique Pichon
direction : Géry Lemaire (Alpha)
concerto pour piano en ré majeur
soliste.Ninette de Rycker Rolin
direction : Emmanuel Koch (Duchesne)
Joseph 1" : «Reglna Coeli» cantate pour soprano, cordes et clavecin
soliste : Jacqueline Sternotte
direction : Emmanuel Koch (Alpha)
Francesco Manfredini
concerto grosso opus3 no 12 «Pour la nuit de Noël» (Duchesne)
Wolfgand Amadeus Mozart
concerto pour piano no 14 KV 446
soliste : Elzbieta Dedek
direction ; Emmanuel Koch (Duchesne)
concerto pour cordes
soliste : Ernest Maes
symphonie concertante pour violon et alto KV 364
solistes : Jean-Claude Kromenacker, Paul Lambert
direction : Emmanuel Koch (Duchesne)
sérénade nocturne KV 239 (Alpha)
concerto pour piano n"23 KV488
soliste : Nlnette de Rycker Rolin
direction : Emmanuel Koch (Duchesne)
Bernardo Pasquini
arietta
soliste : Henri Koch
direction : Géry Lemaire (Alpha)
Johann Stamitz
concerto pour hautbois
soliste : André Antoine
concerto en ré majeur pour alto et orchestre
soliste : Paul Lambert
symphonie no 1 en sol majeur symphonie
no 2 en la majeur symphonie no 3 en si bémol majeur
direction : Géry Lemaire (Alpha)
Georg-Philipp Telemann
concerto en mi bémol majeur pour trompette et cordes
soliste : Maurice André
direction : Géry Lemaire (Erato)
Giuseppe Valentin
concerto pour trompette en ut majeur
soliste : Maurice André
direction : Géry Lemaire (Erato) concerto en ut majeur pour hautbois soliste : André Antoine
direction : Géry Lemaire (Alpha)
Antonio Vivaldi
concerto pour trompette en si bémol majeur
soliste : Maurice André
direction : Géry Lemaire (Erato)
concerto pour violon en mi mineur opus XI no 2 «il favorito»
soliste : Henri Koch concerto en ré majeur pour violoncelle et cordes
soliste : Eric Feldbusch
concerto pour orchestre en ré majeur
direction : Géry Lemaire concerto grosso («d'Amsterdam»)
soliste : Henri Koch
direction : Géry Lemaire
(d'après copies originales du «Cercle Vivaldi de Belgique» et du conserva toire Conservatoire Royal de Bruxelles) (Alpha)
concerto en ré majeur transcrit pour harpe
soliste : Clélia Mertens
direction : Emmanuel Koch (Duchesne)
Carl-Maria von Weber
2 concertos pour piano
soliste : André Dumortier
direction : Géry Lemaire (Alpha)
6e rencontre Internationale des religions pour la paix
Johann Pachelbel
canon et gigue
Tomaso Albinoni (Glazotto)
adagio
Mozart
quatuor à cordes n"17 en fi bémol «La chasse» KV458
«Ave Verum» KV618 Fauré
«In paradislum» (Réquiem)
Haendel
« Alléluia» (Messie) Solistes de Liège
Chorale « les colibris », direction : Marcel Warny (Duchesne)

Divers[modifier | modifier le code]

Paul Abraham
«Victoria et son hussard»
solistes B, Sinclair, Cl. Granger, J. Taylor, A. Payol,E.Weismann, G.Leo
Chœur et orchestre lyrique
violon solo et direction Emmanuel Koch (Tl P record)
Comédies musicales américaines (extraits de R, Rodgers, L.Bernstein, F.Loewe)
Solistes: J.M. Joye, Cl Granger
Chœurs et orchestre lyrique
violon-solo Emmanuel Koch
direction : Brian Stanborough (TLP record) Ricardo Garcia chante Francis Lopez
orchestre lyrique
violon solo : Emmanuel Koch
direction : Franz Despontln (TLP record)
Francis Lopez «La route fleurie»
solistes : R. Hlrlgoyen, A. Crlsti, H. Genes
chœurs et orchestre lyrique
vlolon-solo : Emmanuel Koch direction
Christian Lalune (TLP record)
Jacques Offenbach
«Pomme d'api»
solistes : Cl. Granger, J. Ducros, A. Payol
Solistes de Liège
vlolon-solo et direction : Emmanuel Koch (Bourg records, Paris)
«L'Ile de Tulipatan» (enregistrement intégral)
solistes : Y. Metz, Th. Migliorini, Cl. Granger, M. Rieu, St. Memma
Chœurs Jupille Saint-Amand
Solistes de Liège
vlolon-solo et direction : Emmanuel Koch (TLP record)
«Parade de printemps» (les plus belles opérettes de Robert Stolz)
solistes : Cl. Granger, B. Sinclair, M. Florence, H. Murgue
orchestre symphonlque violon-solo : Emmanuel Koch
direction Jean Doussard (S.P.I. Paris)
Liliane Riboni : «Jeanne D'Arc»
solistes : L. Riboni, D. Licari, J. Stout, M. Barouille, J.C. Corbel
violon-solo : Emmanuel Koch (Bourg Music, Paris)
Sigmund Romberg
«Le chant du désert» solistes : J.M.Joye, Cl. Granger, K. Crucke, Ch. Lara, T. Wierzbicki, V. Mercier, M. Courche
Cercle choral de Tilff orchestre lyrique
violon-solo : Emmanuel Koch
direction : Claude Quinet (TLP record)
Vincent Scotto (H. Alibert, R. Sarvil)
«Un de la canebière»
solistes : CL Granger, V. Rapin, Ph. Fargues, L. Delacroix; M. Courche
Chœurs et orchestre lyrique
violon-solo : Emmanuel Koch
direction : Claude Quinet (TLP record)
Vincent Scotto (H. Alibert, R. Sarvil)
« Trois de la marine »
«Au pays du soleil» (opérettes marseillaises)
solistes : Cl. Granger, Fr. Lorca, Ed. Carbo, A. Vaneck, J. Legrand
chœurs et orchestre lyrique, violon-solo : Emmanuel Koch direction : Claude Quinet (TLP record)
Massenet
« Méditation de Thaïs » Saint-Saëns
« Le cygne »
violon : Emmanuel Koch, Harpe : Clélia Mertens (Duchesne)
Tomaso Albinoni
adagio pour cordes (Alpha)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Stockem, La Chapelle musicale Reine Élisabeth, Paris-Louvain-la-Neuve, Duculot,‎ 1993, p. 10,24,38,39,9,45,49.
  2. a et b « Lauréats », sur Prix Henry Vieuxtemps.
  3. Premier violon solo.
  4. Son fils, André Rieu, est violoniste et chef d'orchestre.
  5. « Emmanuel Koch, un as du violon », La Meuse,‎ 19 novembre 2010 (lire en ligne).
  6. Chistophe Pirenne, « Marcel Cominotto (Chênée 1956) », Biographie, sur Éditions musicales / Gravure musicale Bayard-Nizet.
  7. a et b « Site officiel de Patrick Dheur ».
  8. (en) « Site officiel de Natalia Sharoyeva ».
  9. « Yasuko Eguchi (Piano) », sur Académie de Chênée.
  10. « Cécile Leleux (Mezzo) ».
  11. (en) « Géry Lemaire Discography », sur Discogs.
  12. « La Maison de la Musique » dédiée à la mémoire de Louis Poulet.
  13. Concours international de quatuor à cordes de la Ville de Liège à Wégimont ; « Grazyna Bacewicz », Femmes compositrices, sur la médiathèque de la communauté française de Belgique, une des gagnantes du concours
  14. Gazette de Liège, 9 septembre 1958
  15. « 30 ans de fidélité », La Libre Belgique,‎ 7 juillet 2001 (lire en ligne).
  16. Yves Rasir, « Edmond Blattchen - Pour une télévision ouverte au sacré », sur Clés.
  17. José Brouwers (préf. Paul-Emile Mottard), Un homme pour toutes les saisons, éd. de la Province de Liège,‎ 2010, ill. ; 21 cm, 100 p..
  18. a et b Lily Portugaels, « Le souvenir d’un violoniste liégeois », La Libre Belgique,‎ 5 juillet 2010 (lire en ligne).
  19. Sur Rudy Froyen, voir « The Swan - Camille Saint-Saens, Rudy Froyen, cello, Franco di Nitto live recording 2004 », sur you tube.
  20. Michel Friche, « Sarah et Laurence ont l'archet dans le sang », Le Soir,‎ 3 août 2011 (lire en ligne).
  21. Sur Jean-Philippe Koch, voir Jean-Marc Onkelinx, « Chapeau bas ! », sur en avant la musique,‎ 19 mars 2009.
  22. « Marcel Cominotto », sur Demandez le programme,‎ janvier 2010.