Henri, le chat noir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henri et Chat noir.

Henri, le Chat Noir est une websérie de courts métrages des méditations existentielles d'un chat bicolore (un tuxedo noir et blanc) qui s'appelle Henri. La série est créée par William Braden.

La production[modifier | modifier le code]

Le premier court métrage Henri était un projet de film réalisé par William Braden quand il étudiait à l'Institut de Film de Seattle[1]. Braden s'était inspiré de la perception américaine du cinéma français, ce dernier étant vu comme « très prétentieux et égocentrique ». [...] Aussi, est-ce qu'il existe une créature plus narcissique ou plus bichonnée qu'un chat domestique[1]?

Braden a écrit les scripts. Sa mère, qui parle le français couramment, l'a aidé avec la prononciation et l'emploi correct du français[1]. Le résultat, pas toujours compréhensible, ajoute au comique du ton laconique (voire, dépressif) de la voix. Henri a été tourné, édité, narré et écrit en onze jours[2].

Les courts métrages[modifier | modifier le code]

Henri (2007)[modifier | modifier le code]

Henri est sorti le 27 mai 2007[3]. Henri a été écrit et réalisé par Will Braden[1] et produit par l'Institut du film de Seattle[1].

Henri 2, Paw De Deux (2012)[modifier | modifier le code]

Le deuxième court métrage Henri 2, Paw de Deux est sorti sur YouTube le 6 avril 2012[4] Henri 2, Paw de Deux a gagné le « prix du meilleur minou » pour « la meilleure vidéo de chat sur internet » au Internet Cat Video Film Festival[5],[6],[7].

Henri 3, Le Vet (2012)[modifier | modifier le code]

Henri - Politique (2012)[modifier | modifier le code]

Henri 4, L'Haunting (2012)[modifier | modifier le code]

Henri 5, "The Worst Noël" (2012)[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Le critique de cinéma Roger Ebert estime que Henri 2, Paw De Deux est « la meilleure vidéo de chat jamais faite »[8]. La rédactrice de la science de Boing Boing Maggie Koerth-Baker dit aussi que Henri 2, Paw De Deux est « la meilleure vidéo de chat sur internet »[9]. The Atlantic évoque un film « un peu essayiste, un peu impertinent, mais sûrement centré sur le chat... c'est parfait, ou, euh, purrfect »[10].

The Huffington Post, à propos d'Henri 3, Le Vet, met en avant que Henri est « presque une version féline de Serge Gainsbourg sauf les chansons, l'alcoolisme, et le scandale publique. Ou peut-être ne lui ressemble-t-il pas du tout. Peut-être Henri est, comme ce qu'il a dit de manière éloquente dans son dernier film, son “chat particulier”. »[11]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en) Erik Lacitis, « Garfield High grad wins Internet Cat Video Film Festival », The Seattle Times,‎ 1 September (consulté le 2012-12-27)
  2. (en) Melissa Morrissette, « Henri the Cat Goes Viral, Turns Profit in the Name of Art », ABC News,‎ 27 October 2012 (consulté le 2012-12-27)
  3. (en) « Henri (2007) - Release dates », Internet Movie Database (consulté le 2012-12-27)
  4. (en) « Henri, Paw De Deux - YouTube », YouTube,‎ 6 April 2012 (consulté le 2012-12-27)
  5. (en) « IMDB - French Cat Video Wins Award », Internet Movie Database,‎ 31 August 2012 (consulté le 2012-12-27)
  6. (en) Amanda Wills, « Sad French Kitty Wins 'Best Cat Video on the Internet' », Mashable,‎ 31 August 2012 (consulté le 2012-12-27)
  7. (en) « 'French Cat' Video 'Henri, Paw De Deux' Wins Golden Kitty At Internet Cat Film Festival », The Huffington Post,‎ 31 August 2012 (consulté le 2012-12-27)
  8. (en) Roger Ebert, « The best internet cat video ever made. », The Chicago Sun-Times,‎ 31 August 2012 (consulté le 2012-12-27)
  9. (en) Maggie Koerth-Baker, « The best cat video on the Internet », Boing Boing,‎ 4 September 2012 (consulté le 2012-12-27)
  10. (en) Megan Garber, « It's Official: This Is the Best Cat Video on the Internet », The Atlantic,‎ 31 August 2012 (consulté le 2012-12-27)
  11. (en) « Henri Le Chat Noir, French Speaking Existential Cat, Goes To The Vet (VIDEO) », The Huffington Post,‎ 27 June 2012 (consulté le 2012-12-27)

Liens externes[modifier | modifier le code]