Hem (Nord)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hem.
Hem
Église Saint-Corneille
Église Saint-Corneille
Blason de Hem
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Lille
Canton Lannoy
Intercommunalité Lille Métropole
Maire
Mandat
Francis Vercamer
2014-2020
Code postal 59510
Code commune 59299
Démographie
Gentilé Hémois
Population
municipale
17 988 hab. (2011)
Densité 1 864 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 21″ N 3° 11′ 19″ E / 50.6558333333, 3.1886111111150° 39′ 21″ Nord 3° 11′ 19″ Est / 50.6558333333, 3.18861111111  
Altitude Min. 20 m – Max. 52 m
Superficie 9,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Hem

Géolocalisation sur la carte : Lille Métropole

Voir sur la carte topographique de Lille Métropole
City locator 14.svg
Hem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Hem

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Hem

Hem est une commune française, située dans le département du Nord en région Nord-Pas-de-Calais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Hem dans son canton et son arrondissement

Situation[modifier | modifier le code]

Hem est une ville du Nord, située dans la vallée de la Marque entre Roubaix et Villeneuve-d'Ascq.

Hem est située à la lisière entre les zones très densément urbanisées de Roubaix et les zones plus rurales de Forest-sur-Marque ou Cysoing.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes de Hem
Croix Roubaix Lannoy - Lys-lez-Lannoy
Villeneuve-d'Ascq Hem Toufflers
Forest-sur-Marque Sailly-lez-Lannoy

Toponymie[modifier | modifier le code]

Ham en flamand[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Hem compte parmi les bourgades les plus anciennes du Nord de la France. Le mot Ham a pris la forme Hem au cours du XIVe siècle, signifie "la demeure" et comporte l'idée de quelques maisons, de foyers, regroupés en hameau.

À partir de 1672, l'industrie textile domine la vie économique du village.

Hem, territoire de 965 hectares, compte moins de 5000 habitants au début du XXe siècle. D'abord essentiellement agricole avec ses belles plaines des Hauts-Champs, Longchamp, Beaumont et du Civron, la commune est à l'apogée de sa prospérité industrielle en 1900 tout en conservant 41 cultivateurs.

À cette époque, les usines étaient florissantes : 7 teintureries, 2 fabriques de tapis, 5 brasseries, 1 distillerie, 1 fabrique d'arcs, 1 fabrique de tuiles, 1 fabrique de sabots et une autre de bouteilles, 1 meunerie, 1 briqueterie et 2 tonnelleries composaient alors son patrimoine industriel. Autour de ces 23 établissements on avait construit, en bandes, en cours ou en impasses, les maisons dites « maisons d'ouvriers » qui composent une partie du patrimoine architectural.

C'est après la Seconde Guerre mondiale que la ville va commencer son processus de croissance démographique. En effet, en vingt ans, Hem va voir sa population quadrupler. Noyau de base de la commune, le centre ancien va alors bien vite se retrouver en marge du territoire, les logements de la ville nouvelle vont se concentrer sur le secteur nord et regrouper près de 50 % de la population. Ces logements représentent 72 % des habitations de la commune mais n'occupent que 15 % de la superficie du territoire.

Malheureusement, les emplois fournis par les entreprises et commerces divers de la ville n'ont pas suivi sa croissance rapide. En 1975, seulement 2 200 emplois sont offerts sur le territoire de la commune à une population active forte de 7 890 salariés (dont près de la moitié sont ouvriers). À partir du milieu des années 1970, avec la désindustrialisation, la population de la commune enregistre une décrue légère mais régulière.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Hem (59) Nord-France.svg

Les armes de Hem se blasonnent ainsi :"D'argent au chef de gueules."

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

En 2010, la commune de Hem a été récompensée par le label « Ville Internet @@ »[2].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
août 1790   Denis Joseph Mulliez   Cabaretier[3]
mai 1900 mai 1925 Henri Delecroix Front républicain Brasseur, député
mai 1925 mai 1929 Julien Lallart SFIO  
mai 1929 mai 1935 Émile Delmet Républicain Représentant de commerce
mai 1935   Jules Delesalle Républicain  
septembre 1944 1945 Pierre Duchatelet   Instituteur, président du comité de Libération
1945 octobre 1947 Louis Jourdin   Employé
octobre 1947 mars 1983 Jean Leplat Indépendant Médecin
mars 1977 mars 1983 Jean-Claude Provo PS Professeur
mars 1983 mars 1998 Marie-Marguerite Massart UDF Infirmière, conseillère générale du canton de Lannoy
décembre 1998 en cours Francis Vercamer Nouveau Centre Chef d'entreprise, député de la 7e circonscription du Nord
Les données manquantes sont à compléter.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune relève du tribunal d'instance de Lille, du tribunal de grande instance de Lille, de la cour d'appel de Douai, du tribunal pour enfants de Lille, du tribunal de commerce de Tourcoing, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 17 988 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 590 1 539 1 614 1 732 1 986 2 070 2 107 2 209 2 289
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 390 2 516 2 688 2 814 3 061 3 320 3 712 4 185 4 312
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 700 4 821 4 876 4 822 5 244 5 895 6 733 6 105 9 059
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
13 687 16 742 23 183 21 933 20 200 19 675 18 248 17 988 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Hem en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,6 
4,7 
75 à 89 ans
8,3 
11,0 
60 à 74 ans
12,8 
19,4 
45 à 59 ans
19,8 
20,2 
30 à 44 ans
20,1 
20,7 
15 à 29 ans
17,1 
23,9 
0 à 14 ans
21,2 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Les maisons d'Hempempont.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Saïda Jawad, actrice et auteur, compagne de Gérard Jugnot

Daouda Sow (médaillé d'argent en boxe aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008).

Alain Bondue ancien coureur cycliste et champion du Monde de poursuite en 1981 et en 1982.

Michael Fortunati Chanteur pop des années 80. Connu pour son tube Give Me Up.

Culture[modifier | modifier le code]

La ville est active sur le plan culturel et dispose d'une bibliothèque, d'écoles de musique. Des événements ponctuels sont organisés, comme le printemps musical où se produisent des formations locales (Decibel, Coyote & Co, Instant Karma, Cedre Acajou, Raiman, etc.).

Jumelages[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]