Helvetia (bateau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Helvetia (homonymie).
Helvetia
Image illustrative de l'article Helvetia (bateau)
L’Helvetia en 1907.

Type Bateau à roues à aubes
Histoire
Lancement 27 mai 1875
Mise en service 12 juin 1875
Statut détruit en 1963
Caractéristiques techniques
Longueur 65,1 m
Maître-bau 7,16 m
Tirant d'eau 1,54 m (max)
Autres caractéristiques
Passagers 1 200
Chantier naval Escher Wyss

L’Helvetia était un bateau à aubes ayant naviguant sur le lac de Zurich, en Suisse. Il a navigué pour la Zürichsee-Schiffahrtsgesellschaft (en français : « compagnie maritime du lac de Zurich ») de 1875 à 1959 et a été détruit en 1963. Il était le sister-ship de l’Helvétie naviguant sur le lac Léman.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1835 à 1875, les bateaux sur le lac de Zurich transportaient plus de fret que de passagers. Les pèlerins en direction de l'abbaye d'Einsiedeln prenaient plus le train que le bateau, en raison du coût. De plus les bateaux ne disposaient pas d'horaires précises. Dans les années 1860, Théodore Baur — propriétaire d’hôtel à Zurich — suggéra deux liaisons quotidiennes entre Zurich et Rapperswil. L'augmentation du trafic passager sur le lac poussa la Zürichsee-Schiffahrtsgesellschaft à passer commande de l’Helvetia en 1873 chez Escher Wyss.

L’Helvetia a été construit chez Escher Wyss à Zurich sous la direction de Gustave Naville, pour un coût de 398 811,98 francs suisses. Il est lancé le 27 mai 1875. Le voyage inaugural s'est déroulé le 12 juin 1875. L’Helvetia est vite devenu un objet de promenade dominicale.

Il reçut de nouvelles chaudières en 1894, il fut rénové en 1903. En 1941, le navire est mis hors-service. Dans les années 1960, lorsque la Zürichsee-Schiffahrtsgesellschaft commence à renouveler sa flotte avec de bateaux la fin de l’Helvetia est en vue.

Il est démoli en 1963.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]