Helmuth Karl Bernhard von Moltke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Helmuth von Moltke.
Helmuth Karl Bernhard, comte von Moltke
Image illustrative de l'article Helmuth Karl Bernhard von Moltke

Surnom Moltke l'Ancien
Naissance 26 octobre 1800
Parchim
Décès 24 avril 1891 (à 90 ans)
Berlin
Allégeance Drapeau de la Prusse Royaume de Prusse,
Drapeau de la Confédération germanique Confédération germanique et
Drapeau de l'Empire allemand Empire allemand
Grade Generalfeldmarschall
Années de service 1822 – 1888
Conflits guerre des Duchés,
guerre austro-prussienne
et guerre franco-allemande de 1870
Commandement chef d'état-major
Faits d'armes bataille de Sadowa,
bataille de Sedan
Autres fonctions Membre du Reichstag
Famille Moltke

Helmuth Karl Bernhard, comte von Moltke, né le 26 octobre 1800 à Parchim, mort le 24 avril 1891 à Berlin, est un maréchal ("Generalfeldmarschall") prussien qui a servi comme chef du grand état-major général de l'armée prussienne notamment pendant les guerres contre l'Autriche en 1866 et contre la France en 1870-1871.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il s'engage dans l'armée danoise puis, en 1822, dans l'armée prussienne. De 1835 à 1839, il sert comme conseiller pour les troupes de l'Empire ottoman. Il devint chef du grand état-major général en 1857 et réorganisa entièrement l'armée, en accord avec le chancelier Otto von Bismarck.

Il est général en chef lors des guerres des duchés, contre l'Autriche (voir bataille de Sadowa) et contre la France (voir bataille de Sedan). Excellent organisateur, il utilise les chemins de fer pour rassembler les armées et assurer leur ravitaillement. Il écrit des livres sur ce sujet, poursuivant ainsi les travaux de Carl von Clausewitz, dont son fameux Testament. Il insiste pour que l'Allemagne annexe l'Alsace et la Moselle lors du traité de Francfort en 1871. Guillaume Ier le fit comte en 1871.

De 1871 à 1891, il est membre du Reichstag, le parlement allemand. Helmuth von Moltke abandonna ses fonctions militaires en 1888. Il écrivit de nombreux ouvrages de stratégie et une histoire de la guerre de 1870-1871.

Son neveu, Helmuth Johannes Ludwig von Moltke (1848-1916), a été lui aussi chef d'état-major de l'armée allemande, de 1906 à 1914.

Citation[modifier | modifier le code]

Statue de Moltke à Parchim.

« La paix éternelle est un rêve qui est loin d'être agréable. Quant à la guerre, elle constitue une partie essentielle du plan divin à l'égard du monde… Sans elle, le monde sombrerait dans le matérialisme. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]