Helmold von Bosau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Helmold von Bosau, né vers 1120 près de Goslar, mort après 1177 à Bosau, était un chroniqueur et ecclésiastique saxon du XIe siècle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helmold von Bosau est né vers en 1120 près de Goslar, dans le land actuel de Basse-Saxe. C'est à Brunswick qu'il reçoit l'instruction de Gerold, futur évêque d'Oldenbourg, entre 1139 et 1142. Ensuite, il suit Vicelin, évêque d'Oldenbourg en 1149 et missionnaire chez les Slaves au-delà de l'Elbe (Polabes), puis son successeur, Gerold, désigné en 1155. En 1154, il devient curé de Bosau, près de Plön, dans le Holstein[1]. En 1170, à l'instigation de l'évêque Gerold, il écrit sa Chronica Slavorum (la chronique des slaves). Il meurt après 1177.

Chronica slavorum[modifier | modifier le code]

Dans son ensemble, cette chronique relate l'évangélisation, par les Germains des territoires slaves et saxons à l'ouest, depuis le règne de Charlemagne jusqu'en 1172 environ. Elle reprend la chronique d'Adam de Brême, et elle est continuée vers 1210 par Arnold von Lübeck avec une seconde partie allant de 1177 à 1209. Cette chronique est une source fondamentale sur l'expansion allemande vers l'ouest au Moyen Âge, le Drang nach osten. C'est aussi l'unique source sur la fondation de Lübeck.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]