Helikopter-Streichquartett

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les quatre hélicoptères Alouette III utilisés pour la création de l'œuvre (ici en 1984).

Helikopter-Streichquartett (Quatuor à cordes hélicoptère) est une œuvre de Karlheinz Stockhausen qui nécessite un quatuor à cordes, quatre hélicoptères et leurs pilotes, ainsi qu'un équipement audio et vidéo et des techniciens. Il a été créé et enregistré le 26 juin 1995 au Holland Festival par le quatuor Arditi et quatre hélicoptères Alouette III de l'armée de l'air néerlandaise. Œuvre à part entière, c'est aussi la troisième scène de l'opéra Mittwoch (en) du cycle Licht.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'œuvre a été commandée par Hans Landesmann (de) pour le Festival de Salzbourg au début de 1991[1]. Peu intéressé par l'écriture d'un quatuor à cordes, Stockhausen ne s'y est consacré qu'après avoir rêvé que les musiciens se trouvaient dans quatre hélicoptères[2]. Il a composé l'œuvre en 1992-1993[1]. Malgré le soutien de Gerard Mortier et du Quatuor Arditti, celle-ci n'a pas pu être créée comme prévu en Autriche en 1994[3].

Elle a finalement été créée à la Westergasfabriek d'Amsterdam le 26 juin 1995, dans le cadre du Holland Festival[4]. Après les trois représentations, Stockhausen a rallongé la pièce d'environ 3 minutes, portant sa durée totale à 32 minutes[5].

L'œuvre a ensuite été assez régulièrement jouée. Elle a été utilisée par Angelin Preljocaj comme support musical de son ballet de danse contemporaine, Helikopter, en 2001.

Composition[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Karlheinz Stockhausen, "Helikopter-Streichquartett". Grand Street 14, no. 4 (Spring, "Grand Street 56: Dreams"),‎ (ISBN 1-885490-07-0)
  • Karlheinz Stockhausen, “Helikopter-Streichquartett: Eine 8-Spur-Tonbandaufführung mit Erläuterungen.” In Internationales Stockhausen-Symposion 2000: LICHT. Musikwissenschaftliches Institut der Universität zu Köln, 19. bis 22. Oktober 2000. Tagungsbericht. Edited by Imke Misch and Christoph von Blumröder, 89–114., Münster, Berlin, London, LIT-Verlag,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]