Heliconius melpomene

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heliconius melpomene est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Heliconius.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Heliconius melpomene a été nommé par Carl von Linné en 1758.

Le nom de Melpomene est celui de la déesse de la tragédie.

Synonymes :Papilio melpomene Linnaeus, 1758[1]

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Heliconius melpomene se nomme Postman Butterfly ou Common Postman en anglais.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

revers
autre ornementation de revers
dessus

Ce papillon est représenté par 27 sous-espèces :

  • Heliconius melpomene melpomene (Linnaeus, 1758)
  • Heliconius melpomene aglaope (C. & R. Felder, 1862)
  • Heliconius melpomene amandus (Grose-Smith & Kirby, 1892)
  • Heliconius melpomene amaryllis (C. & R. Felder, 1862)
  • Heliconius melpomene anduzei (Brown & Fernández, 1985)
  • Heliconius melpomene bellula (Turner, 1971)
  • Heliconius melpomene burchelli (Poulton, 1910)
  • Heliconius melpomene cythera (Hewitson, 1869)
  • Heliconius melpomene ecuadorensis (Emsley, 1964)
  • Heliconius melpomene euryades (Riffarth, 1900)
  • Heliconius melpomene flagrans (Stichel, 1919)
  • Heliconius melpomene intersectus (Neustetter, 1928)
  • Heliconius melpomene madeira (Riley, 1919)
  • Heliconius melpomene malleti (Lamas, 1988)
  • Heliconius melpomene meriana (Turner, 1967)
  • Heliconius melpomene michellae (Neukirchen, 1982)
  • Heliconius melpomene nanna (Stichel, 1899)
  • Heliconius melpomene penelope (Staudinger, 1894)
  • Heliconius melpomene pyrforus (Kaye, 1907)
  • Heliconius melpomene rosina (Boisduval, 1870)
  • Heliconius melpomene schunkei (Lamas, 1976)
  • Heliconius melpomene tessa (Barcant, 1982)
  • Heliconius melpomene thelxiope (Hübner, [1806])
  • Heliconius melpomene thelxiopeia (Staudinger, 1897)
  • Heliconius melpomene vicina (Ménétriés, 1847)
  • Heliconius melpomene vulcanus (Butler, 1865)
  • Heliconius melpomene xenoclea (Hewitson, [1853])[1].

Phylogénèse[modifier | modifier le code]

Des études réalisées récemment en particulier sur les mitochondries font remonter son origine à 2,1 M d'années[2]. Il serait originaire de l'est de l'Amérique du Sud[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un très grand papillon noir qui présente de fortes différences suivant les sous-espèces avec des ornementations variables. Tous présentent des ailes allongées et arrondies noires ou marron foncées avec des ornementations identiques sur les deux faces.

Les antérieures sont barrées d'une bande rouge ou cuivre, ou orange ou de taches blanches.

Les postérieures sont soit totalement noires (ou marron) soit barrées d'une bande blanche ou jaune ou marron et cuivre[3]

Heliconius melpomene présente un irisé bleuté qui le différencie de Heliconius erato

Chenilles[modifier | modifier le code]

Les chenilles sont blanches avec des marques et des épines noires[3].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Il vole toute l'année.

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes sont des Passiflora ou passiflore, dont Passiflora oerstedii et Passiflora menispermifolia[1].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Il réside dans le sud du Mexique, en Amérique centrale et dans le bassin amazonien (sud du Mexique, Panama, Costa Rica, Bolivie, Pérou, Équateur, Colombie, Venezuela, Suriname, Guyane française, Guyana et Brésil)[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Son habitat est la forêt tropicale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d funet
  2. a et b Quek, S. P., B. A. Counterman, P. A. de Moura, M. Z. Cardoso, C. R. Marshall, W. O. McMillan, and M. R. Kronforst. 2010. Dissecting comimetic radiations in heliconius reveals divergent histories of convergent butterflies. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America, 107:7365-7370.
  3. a et b Tree of lifecarte des variations suivant les sous-espèces

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :