Heliconius clysonymus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heliconius clysonymus est un insecte lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae, à la sous-famille des Heliconiinae et au genre Heliconius.

Taxinomie[modifier | modifier le code]

Heliconius clysonymus a été décrit par Pierre-André Latreille en 1817[1].

Heliconius clysonymus revers

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

  • Heliconius clysonymus clysonymus Latreille, 1817; présent en Colombie et au Venezuela.
  • Heliconius clysonymus fischeri Fassl
  • Heliconius clysonymus hygiana Hewitson; présent en Équateur
  • Heliconius clysonymus montanus Salvin, 1871; présent au Costa Rica et à Panama.
  • Heliconius clysonymus tabaconas Brown, 1976; présent au Pérou[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Heliconius clysonymus se nomme Clysonymus Longwing ou Yellow Longwing en anglais. Heliconius clysonymus montanus se nomme Montane Longwing[2].

Description[modifier | modifier le code]

C'est un grand papillon d'une envergure de 75 mm et plus, aux ailes allongées et arrondies[3].

Le dessus est de couleur noire, les ailes antérieures sont barrées d'une bande irrégulière blanche allant de la moitié du bord costal à l'angle interne et les ailes postérieures sont ornées d'une très large bande rouge orangé partant du bord interne près de la base.

Le revers est marron avec aux ailes antérieures la même bande irrégulière blanche que sur le dessus.

Biologie[modifier | modifier le code]

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont des Passiflora, Tryphostemmatoides et Plectostemma, celles de la chenille de Heliconius clysonymus montanus sont Passiflora apelata et Passiflora biflora[4],[1].

Sur les autres projets Wikimedia :

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Heliconius clysonymus est présent au Honduras, au Costa Rica, au Nicaragua, à Panama, en Colombie, au Venezuela, en Équateur et au Pérou[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Heliconius clysonymus réside dans la forêt tropicale humide jusqu'à une altitude de 2 500 m[4].

Protection[modifier | modifier le code]

Pas de statut de protection particulier.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Heliconius », sur funet.fi (consulté le 27 juillet 2012)
  2. « Heliconius clysonymus », sur butterfliesofamerica.com (consulté le 27 juillet 2012)
  3. « fiche 248 », sur butterflycorner.net (consulté le 27 juillet 2012)
  4. a et b « Heliconius clysonymus », sur tolweb.org (consulté le 27 juillet 2012)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]