Helenius Acro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Helenius Acro (sans doute avant le IIIe siècle) était un grammairien de la Rome antique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Helenius Acro vivait vraisemblablement à l'époque de Marc Aurèle, mais certainement avant Pomponius Porphyrion, le commentateur d'Horace. Il écrivit lui-même des commentaires sur les poésies d'Horace et sur des pièces de Térence. Il a certainement travaillé sur les Adelphes de Térence et probablement aussi sur son Eunuque. On doute s'il a également écrit un commentaire sur le satiriste Perse.

Les ouvrages d'Acro ne nous sont connus qu'indirecrement, par Charisius, qui dépend lui-même de Iulius Romanus.

Autrefois, on considérait comme étant d'Helenius Acro diverses scholies sur Horace qu'on attribue maintenant à un Pseudo-Acron, car les manuscrits de ces scholies qui portent le nom d'Acro ne remontent pas au-delà du XVe siècle. Toutefois, il n'est pas impossible qu'une partie de ces scholies remonte effectivement au véritable Helenius Acro.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Otto Keller (éd.), Scholia in Horatium vetustiora: Pseudacro, Teubner, Leipzig, 1902-1904, (2 vol.)
  • Bibliotheca Teubneriana Latina (BTL) 3, éditeur : Centre "Traditio Litterarum Occidentalium" Turnhout, Saur, Munich, 2004, ISBN 3-598-40834-X

Travaux[modifier | modifier le code]

  • Wessner, RE VII, 2840 ss.
  • V. D'Antò, Pseudoacronia, Latomus 19, 1960, p. 768 ss.

Sources[modifier | modifier le code]