Hejira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hijra.

Hejira

Album par Joni Mitchell
Sortie 1976
Enregistré novembre 1976
Durée 52:18
Genre Folk-Rock
Producteur Joni Mitchell
Label Asylum

Hejira est un album de folk/rock/jazz publié par la chanteuse canadienne Joni Mitchell. Le titre de l'album est une translittération du mot arabe hijra, en français, hégire, qui signifie « voyage ». La plupart des morceaux de l'album ont été écrits par Mitchell à l'occasion d'un voyage en voiture depuis le Maine jusqu'à Los Angeles, en Californie. Les photographies de couverture furent prises par Norman Seeff qui a combiné l'image de Mitchell avec un arrière-plan montrant le lac Mendota à Madison, dans le Wisconsin, après un orage de grêle[1].

Thèmes[modifier | modifier le code]

Mitchell a dit elle-même de son album : « tout l'album Hejira était réellement inspiré... J'ai écrit tout l'album en traversant le pays toute seule et il y a cette impression de manque de repos tout du long... La douce solitude du voyage en solo. album was really inspired[2]... ».

Dominé par la guitare de Mitchell et la basse fretless de Jaco Pastorius, il fait la synthèse de nombreuses influences de manière beaucoup plus réussie que quelques-uns des albums qui suivront, plus nettement orientés vers le jazz. Coyote, Amelia et Hejira devinrent rapidement les moments-clés des concerts de Mitchell, surtout après avoir été repris dans l'album live intitulé Shadows and Light, aux côtés de Furry Sings the Blues et Black Crow.

Commercialisation[modifier | modifier le code]

L'album n'a pas rencontré le même succès que ses deux prédécesseurs : bien qu'il ait atteint la treizième place dans le Billboard 200 et décroché un disque d'or, il ne s'imposa pas sur les radios commerciales. Il fut dans l'ensemble très bien reçu par la critique et a depuis été reconnu comme l'un des albums les plus marquants et les plus significatifs de la carrière de Mitchell. En 2000, les rédacteurs du magazine allemand Spex le classèrent comme le 55e plus grand album du XXe siècle. En 2003 l'influent magazine musical britannique NME (New Musical Express) le fit figurer à la 93e place de sa liste des 100 meilleurs albums de tous les temps. Sa couverture fut désignée comme la 11e meilleure couverture d'album par Rolling Stone en 1991[3].

Liste des morceaux[modifier | modifier le code]

Tous les morceaux sont écrits et arrangés par Joni Mitchell (Copyright Warner Bros. Music).

Face une[modifier | modifier le code]

  1. Coyote – 5:01
  2. Amelia – 6:01
  3. Furry Sings the Blues – 5:07
  4. A Strange Boy – 4:15
  5. Hejira – 6:42

Face deux[modifier | modifier le code]

  1. Song for Sharon – 8:40
  2. Black Crow – 4:22
  3. Blue Motel Room – 5:04
  4. Refuge of the Roads – 6:42

Personnel[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Doug Moe, "Joni Mitchell and Lake Mendota", The Capital Times, 31 mars 2006.
  2. (en) « News Archive - Your link to SouthCoast Massachusetts and beyond » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), SouthCoastToday.com, 2012-02-14. Consulté le 21 février 2012
  3. (en) « Rolling Stone's 100 Greatest Album Covers », Rate Your Music,‎ 1991-11-14 (consulté le 21 février 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]