Heinrich Quincke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinrich Quincke.

Heinrich Irenaeus Quincke[1] (né le 26 août 1842 à Francfort-sur-l'Oder, dans le Land de Brandebourg - mort le 19 mai 1922 à Francfort-sur-le-Main) était un médecin interniste et chirurgien allemand. Sa principale contribution à la médecine interne fut l'introduction de la ponction lombaire à des fins diagnostiques et thérapeutiques. Après 1874, son principal domaine d'étude fut la pneumologie. Il est le premier à décrire l'angiœdème, souvent dénommé œdème de Quincke.

Découverte[modifier | modifier le code]

Il fut peut être le premier, en 1882, à décrire l'angiœdème, souvent dénommé œdème de Quincke[2]. La pulsation du lit de l'ongle ou « signe de Quincke » (Quinck’scher Kapillarpuls) est l'un des signes cliniques de l'insuffisance aortique qu'il a décrit[3]. La « ponction de Quincke » (Quincke-Punktion) est l'un des éponymes de la ponction lombaire[4],[5]. En 1893 il décrit ce qui est actuellement connu comme l'hypertension intracrânienne idiopathique, qu'il dénomme à l'époque "serous meningitis" ou méningite séreuse[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Heinrich Irenaeus Quincke, 1842-1922, Médecin et chirurgien allemand Il est le second fils de Hermann Quincke; son frère ainé George Hermann (1834-1924) était déjà un médecin célèbre.
  2. (en) Quincke HI, « Über akutes umschriebenes Hautödem », Monatsh Prakt Derm, vol. 1,‎ 1882, p. 129-131
  3. (de) Quincke HI, « Beobachtungen ueber Capillar- und Venenpuls », Berl klin Wochenschr, vol. 5,‎ 1868, p. 337-359
  4. Quincke HI, Verhandlungen des Congresses für Innere Medizin, Wiesbaden, vol. 10,‎ 1891, p. 321-331
  5. Quincke HI, Die Technik der Lumbalpunktion, Berlin & Vienna,‎ 1902
  6. (en) Quincke HI, « Meningitis serosa », Samml Klin Vortr, vol. 67,‎ 1893, p. 655

Lien externe[modifier | modifier le code]