Heinrich Hax

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heinrich Georg « Heinz » Hax
Naissance 24 janvier 1900
Berlin
Décès 1er septembre 1969 (à 69 ans) (à 69 ans)
Coblence
Origine Allemand
Allégeance Flag of the German Empire.svg Empire allemand
Flag of Germany.svg République de Weimar
Flag of German Reich (1935–1945).svg Troisième Reich
Flag of Germany.svg Bundeswehr
Arme War Ensign of Germany 1903-1918.svg Deutsches Reichsheer
Flag of Weimar Republic (war).svg Reichswehr
Balkenkreuz.svg Wehrmacht, Heer
Bundeswehr
Grade Generalmajor (Wehrmacht)
Generalmajor (Bundeswehr)
Années de service 1918-1945 – 1956-1961
Conflits Première Guerre mondiale,
Seconde Guerre mondiale
Commandement 8e Panzerdivision (Wehrmacht)
3e Panzerdivision (Bundeswehr)
Faits d'armes Seconde Guerre mondiale
Distinctions Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne

Heinrich Georg « Heinz » Hax (24 janvier 1900 à Berlin - 1er septembre 1969 à Coblence) est un Generalmajor allemand qui a servi au sein de la Heer dans la Wehrmacht pendant la Seconde Guerre mondiale, puis dans la nouvelle armée allemande d'après-guerre : la Bundeswehr.

Avant-guerre, il a été deux fois médaillé d'argent aux Jeux olympiques d'été.

Il a été récipiendaire de la croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne. La croix de chevalier de la Croix de fer et son grade supérieur sont attribués pour récompenser un acte d'une extrême bravoure sur le champ de bataille ou un commandement militaire avec succès.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Carrière olympique[modifier | modifier le code]

En 1928, Heinrich Hax finit 5e du pentathlon moderne aux Jeux olympiques d'été de 1928 à Amsterdam.

Quatre ans plus tard à Los Angeles, il concoure comme tireur sportif et gagne la médaille d'argent à l'épreuve de 25 m pistolet, tir rapide.

En 1936 à Berlin, il gagne encore la médaille d'argent dans la même épreuve.

Décorations[modifier | modifier le code]

Militaires[modifier | modifier le code]

Sportif[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Le numéro d'attribution supérieur à 843 de la Croix de chevalier de la Croix de fer avec feuilles de chêne est non officiel et est désigné par l'Association des Récipiendaires de la Croix de chevalier et est toutefois représenté entre parenthèses[3].
Citations
  1. Fellgiebel 2000, p. 180.
  2. Fellgiebel 2000, p. 85.
  3. Fellgiebel 2000, pp. 102–111.
Source
Bibliographie
  • (de) Fellgiebel, Walther-Peer (2000). Die Träger des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939-1945. Friedburg, Allemagne: Podzun-Pallas. ISBN 3-7909-0284-5.
  • (de) Scherzer, Veit (2007). Ritterkreuzträger 1939–1945 Die Inhaber des Ritterkreuzes des Eisernen Kreuzes 1939 von Heer, Luftwaffe, Kriegsmarine, Waffen-SS, Volkssturm sowie mit Deutschland verbündeter Streitkräfte nach den Unterlagen des Bundesarchives. Iéna, Allemagne: Scherzers Miltaer-Verlag. ISBN 978-3-938845-17-2.
Liens externes