Heinrich Escher

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait d'Heinrich Escher

Heinrich Escher, né le 26 juillet 1626 à Zurich et mort dans la même ville le 20 avril 1710[1], est une personnalité politique et diplomatique suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé sa carrière dans la fabrique de textile de son père, il débute sa carrière politique en 1652 ; il devient membre du Petit Conseil de Zurich de 1676 à 1678, date à laquelle il devient bourgmestre de la ville. Il est considéré comme certains[2] comme l'inventeur du chocolat suisse qu'il aurait découvert à Bruxelles et aurait rapporté dans sa ville en 1697 sous forme liquide[3] et qu'il aurait offert lors de réceptions, jusqu'à l'interdiction, en 1722, de cette substance jugée « indigne de ses citoyens vertueux en raison de ses supposées vertus aphrodisiaques »[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Lassner, « Escher, Heinrich (vom Glas) » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 20 mars 2006.
  2. « Dictée du Balfroid », sur club.doctissimo.fr (consulté le 19 avril 2010)
  3. « history », sur chocolat.ch (consulté le 19 avril 2010)
  4. « Le chocolat arrive en Suisse », sur swissworld.org (consulté le 19 avril 2010)