Heinrich Dorn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dorn.

Heinrich Dorn

alt=Description de l'image Heinrich-Dorn.jpg.
Naissance 14 novembre 1804
Kaliningrad, Drapeau de la Russie Russie
Décès 10 janvier 1892 (à 87 ans)
Berlin, Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Activité principale Compositeur
Maîtres Ludwig Berger, Bernhard Klein
Élèves Robert Schumann, Clara Wieck

Heinrich Ludwig Egmont Dorn (né le 14 novembre 1804 à Königsberg, aujourd'hui Kaliningrad en Russie ; mort le 10 janvier 1892 à Berlin) est un compositeur de musique romantique allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dorn a étudié à partir de 1823 le droit à Berlin. Il s'est cependant rapidement orienté vers la musique en se formant auprès de Ludwig Berger et de Bernhard Klein au piano et à la composition. Dès 1826 son premier opéra Rolands Knappen (Les écuyers de Roland), dont il avait lui-même rédigé le livret a été représenté à Berlin avec un certain succès. Dorn a brièvement occupé un poste d'enseignement à l'Institut musical de Francfort-sur-le-Main puis de directeur musical à Königsberg. C'est dans cette ville qu'il a donné en 1828 son second opéra Die Bettlerin (La mendiante), sur un livret de Karl von Holtei). En 1830, il a obtenu le poste de directeur musical du Hoftheater qui venait d'ouvrir ses portes à Leipzig. C'est là qu'il enseignera la composition à Robert Schumann et Clara Wieck. Son ballet Amors Macht (Puissance de l'amour) et son troisième opéra Abu Kara (sur un livret de Ludwig Bechstein) y sont représentés en 1831, sans rencontrer un véritable succès.

Après la fin de cette entreprise théâtrale, Dorn a dirigé provisoirement l'orchestre de Hambourg puis a déménagé à Riga, où il a été directeur musical de la ville et, en 1836, également directeur de l'orchestre du théâtre. C'est là que son quatrième opéra a été donné avec grand succès en 1838 Der Schöffe von Paris ( L'échevin de Paris) ainsi qu'en 1841 son cinquième opéra Das Banner von England (La bannière d'Angleterre).

Appelé en 1843 comme Kapellmeister de la ville de Cologne, il a exercé comme chef d'orchestre, professeur de composition, de chant et de piano. Il a fondé en 1845 l'école de musique du Rhin et a dirigé de 1844 à 1847 le Festival de musique du Rhin inférieur de Cologne au cours duquel la première grande messe en ré de Beethoven a été donnée pour la première fois. À la mort de Otto Nicolai en 1849, il est devenu Kapellmeister au Hoftheater de Berlin, et membre la même année de l'Académie des arts de Berlin.

Principales œuvres[modifier | modifier le code]

  • Die Nibelungen (1854), opéra en cinq actes (livret de E. L. Gerber), qui a été donné entre autres à Weimar (la première dirigée par Franz Liszt a eu lieu le 22 mars 1854 dans cette ville ; elle a rencontré un vif succès), Berlin, Breslau. Cet opéra est bien antérieur à celui de Wagner L'anneau du Nibelung donné en 1876 dans son intégralité.
  • "Ein Tag in Russland (Un jour en Russie) (1856), opéra,
  • Der Botenläufer von Pirna (1865), opéra,
  • Gewitter bei Sonnenschein (1866) opérette,
  • Siegesfestklänge (1866),
  • de nombreux Lieder et chants,
  • des pièces instrumentales, qui quoique souvent musicalement abouties, n'ont pas rencontré de réel succès.

Dorn a également été critique musical, en particulier au Neuen Berliner Musikzeitung (Nouveaujournal musical de Berlin). Dorn a rédigé publié plusieurs écrits : ses mémoires Erinnerungen (Souvenirs) (Berlin 1870-72); Ostracismus. Ein Gericht Scherben (Berlin 1875); Ergebnisse aus Erlebnissen (Berlin 1876) et Streifzüge im Gebiet der Tonkunst (Berlin 1879).

Source[modifier | modifier le code]