Heinrich August de La Motte-Fouqué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Motte.
Heinrich August de la Motte Fouqué

Heinrich August de la Motte Fouqué (né le 4 février 1698 à La Haye, mort le 3 mai 1774 à Brandebourg-sur-la-Havel) était un général prussien, confident de Frédéric II de Prusse.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Heinrich est le second fils d'une ancienne famille huguenote de Normandie qui émigra à la révocation de l'Édit de Nantes. en 1706, il devient page à la cour de Léopold Ier, prince de Anhalt-Dessau. Il prend part à la campagne de Poméranie occidentale, comme cadet dans le 3e régiment de Halle. Il est promu premier lieutenant le 8 mars 1719, Stabskapitän en 1723 et commandant de compagnie le 21 février 1729.

Ami de Frédéric le Grand[modifier | modifier le code]

Heinrich se lie d'amitié le prince héritier Frédéric II de Prusse alors que celui est assigné à résidence à Küstrin. Il est invité à Rheinsberg. Celui que le prince surnomme amicalement Chasteté, aurait été un des meilleurs acteurs de la cour de Prusse. Avec quelques autres amis, ils forment l'ordre de Bayard et étudient l'art de la guerre. Heinrich est le grand maître des réunions, qui se déroulent en français.

Carrière militaire[modifier | modifier le code]

Après un différend avec Léopold d'Anhalt-Dessau au sujet de son absence de promotion, Heinrich quitte la Prusse pour le Danemark. Quand Frédérick accède au trône, il rappelle Heirich et le nomme colonel le 26 juillet 1740, faisant de lui le commandant du nouveau 37e régiment de fusiliers et lui octroie de l'Ordre de l'Aigle noir.