Heinrich Altherr

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Heinrich Altherr, né le 11 juillet 1878 à Bâle et mort le 27 avril 1947 (à 68 ans) à Zurich[1], est un artiste peintre suisse de style expressionniste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Heinrich Altherr fait ses études artistiques à Munich, en Suisse, puis à Rome. Il connait très tôt un certain succès, ainsi, dès 1904, le musée de Bâle acquiert Mon ami.

En 1913, il devient professeur à la Staatliche Akademie der bildenden Künste de Stuttgart puis en devient le directeur (1919-1921). Il y enseigne notamment la structure de l'image et revient à Zurich en 1939 : deux ans plus tôt, les nazis avaient qualifié son travail d'art dégénéré.

Il peint des compositions à personnages : Dans le pays du soleil, Jeunes hommes nus dehors montrés en 1903 à l'Exposition des arts réunis à Bâle. Il peint aussi de nombreux portraits, souvent exposés dans des manifestations bâloises dont celui de son père et un autoportrait[2]. Enfin, il a réalisé plusieurs vitraux pour l'église Saint-Paul (Bâle) et des décors muraux, dont celui de la salle du sénat de l'université de Zurich[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 1, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030117), p. 238

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Article Heinrich Altherr du SIKART en ligne.
  2. Dictionnaire Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 1, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030117), p. 238
  3. Tapan Bhattacharya, « Altherr, Heinrich » dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du 14 juin 2002.