Heiden (Appenzell Rhodes-Extérieures)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Heiden (Suisse))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Heiden.
Heiden
Blason de Heiden
Héraldique
Image illustrative de l'article Heiden (Appenzell Rhodes-Extérieures)
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Appenzell Rhodes-Extérieures
NPA 9410
N° OFS 3032
Démographie
Gentilé Die Heidener (pl.)
Population 3 990 hab. (31 décembre 2010)
Densité 534 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 26′ 29″ N 9° 31′ 53″ E / 47.441387, 9.53138747° 26′ 29″ Nord 9° 31′ 53″ Est / 47.441387, 9.531387  
Altitude 812 m (min. : 496 m) (max. : 1 021 m)
Superficie 747 ha = 7,47 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures

Voir sur la carte administrative du Canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures
City locator 14.svg
Heiden

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Heiden

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Heiden
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Heiden est une commune suisse du canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le bourg est situé dans la pente nord des Préalpes appenzelloises. Son altitude est comprise entre 400 mètres (au bord du lac de Constance) et 790 mètres.

Selon l'Office fédéral de la statistique, Heiden mesure 7,47 km2[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Heiden vers 1900

La région forme jadis la commune de Kurzenberg. En 1652, Heiden et Wolfhalden se détachent à cause du trop long chemin à emprunter pour se rendre à l’église située à Thal.

En 1839, le village est presque entièrement détruit par le feu ; il est ensuite reconstruit sur un plan rectangulaire, à l’image de Glaris et de La Chaux-de-Fonds.

En 1848, Heiden commence à se développer comme lieu de cure offrant des bains de petit-lait. En 1860, sa réputation atteint l’Europe entière[réf. nécessaire]. En 1850, on construit un chemin de fer à crémaillère reliant Rorschach et Heiden, qui va bientôt relier la commune au réseau ferroviaire suisse.

L’hôpital de district, qui est devenu l’hôpital cantonal, a été construit en 1874.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon l'Office fédéral de la statistique, Heiden compte 3 990 habitants fin 2010[1]. Sa densité de population atteint 534,1 hab./km2.

Le graphique suivant résume l'évolution de la population de Heiden entre 1850 et 2008[3] :

Économie[modifier | modifier le code]

La localité comprend quelques entreprises industrielles, comme le fabricant de tissus synthétiques de précision Sefar ou le fabricant de circuits imprimés Varioprint. Les curistes contribuent à la prosperité du lieu, Heiden étant la station climatique la plus fréquentée du canton.

Transports[modifier | modifier le code]

Le chemin de fer à crémaillère Rorschach-Heiden, qui appartient au réseau des chemins-de-fer appenzellois. Plusieurs lignes de bus permettent en outre de rejoindre Saint-Gall, Engelburg, Rheineck, Sankt Margrethen, Heerbrugg, Altstätten, Trogen et Wald.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Musée Dunant, dans la maison où Henri Dunant passa les dix-huit dernières années de sa vie.
  • Musée des sciences naturelles
  • Église réformée
  • Hôtel de Ville
  • Kursaal

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Population résidante permanente et non permanente selon la région, le sexe, le lieu de naissance et l'état civil, en 2010 », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 15 décembre 2011).
  2. a et b « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. [zip] « Évolution de la population des communes 1850-2000 », sur Office fédéral de la statistique (consulté le 13/01/2009)

Sur les autres projets Wikimedia :