Heeresfliegertruppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Heeresfliegertruppe
Insigne de béret de la Heeresfliegertruppe
Insigne de béret de la Heeresfliegertruppe

Période 1955-Présent
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Branche Bundeswehr Logo Heer with lettering.svg Heer
Type Aviation légère
Rôle Transport aérien tactique, reconnaissance, appui aérien, secours aux sinistrés
Devise Nach vorn
En avant
Équipement Hélicoptères
Guerres Opération des Nations unies en Somalie
Maintien de la paix en Bosnie-Herzégovine
Maintien de la paix au Kosovo
Guerre d'Afghanistan
Opération en RD Congo
Commandant Général de brigade Richard Bolz

L'armée de Terre allemande (Heer) possède une aviation légère comparable à l'ALAT française : la Heeresfliegertruppe (régiments d'aviation de l'armée de Terre).

Historique[modifier | modifier le code]

Alouette II allemande armée de 4 Nord SS.11 en 1960.

La première grande opération de cette arme a lieu lors de l'inondation de Hambourg en février 1962 ou 71 hélicoptères de l’armée fédérale allemande sont engagés dans les secours appuyés par 25 hélicoptères de l’armée de terre américaine[1]

Équipement[modifier | modifier le code]

Elle met en œuvre des avions de liaison ADAC de type Dornier Do 27 et Do 28 Skyservant.

Pour les missions de transport, elle aligne des Sikorsky CH-53 pour le remplacement desquels Eurocopter prévoit de développer un projet appelé HTH (Heavy Transport Helicopter) ou FTH (Future Transport Helicopter) pour les années 2020[2].

Elle était équipée au départ d'Alouette II et de Bell UH-1D. Ensuite vinrent les Bo 105-P Panzerabwehrhubschrauber I (hélicoptère antichar de 1re génération) qui seront remplacés désormais par des Tigre dont la fonction d'origine devait être aussi être la lutte anti-char (d'où sa désignation PAH II). Sa configuration a changé deux fois entre-temps, passant de UHT (Unterstützungshubschrauber Tiger, hélicoptère de soutien) à KHS aujourd'hui (Kampfhubschrauber, hélicoptère de combat).

L'armée de Terre allemande met en œuvre plus de 320 hélicoptères[Quand ?]. Presque tous ont été construits en Allemagne, tandis que près de 40 % sont des modèles autochtones. 80 hélicoptères Eurocopter Tigre et 80 NHI NH90 était prévu en 2012 mais en mars 2013, les commandes ont été divisées d'un tiers[3].

Hélicoptère Origine Type Versions En service [Quand ?] Notes
Eurocopter EC665 Tigre Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère d'attaque 11 80 (planifiés)
Bell UH-1 Iroquois Drapeau de l'Allemagne Allemagne Hélicoptère utilitaire UH-1D 82 Ont été retirés, construits par Dornier.
Bölkow Bo 105 Drapeau de l'Allemagne Allemagne Hélicoptère d'attaque/utilitaire 105P 104
Eurocopter EC135 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère utilitaire EC135 15
NHIndustries NH90 Drapeau de l’Union européenne Union européenne Hélicoptère de transport NH90 TTH 3 80 (planifiés)
Sikorsky CH-53 Sea Stallion Drapeau de l'Allemagne Allemagne Hélicoptère de transport CH-53G/CH-53GS 101 (110 construits par VFW, les 78 restants en 2013 sont transférés à la Luftwaffe[4],[5])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Grandes catastrophes à travers l'histoire, Parragon, p. 66, 2007, ISBN 978-1-4075-0626-5
  2. « EADS-Eurocopter et Boeing étudient en commun un hélicoptère lourd », Le Point,‎ (consulté le 20 juin 2011)
  3. « L'Allemagne divise sa commandes d'hélicoptères Eurocopter par trois », sur L'Usine nouvelle,‎ (consulté le 16 mars 2013)
  4. « Army 2011 ou la mutation de l’armée de terre allemande », sur TTU,‎ (consulté le 24 septembre 2014).
  5. (de) « Sikorsky CH-53 », sur Luftwaffe,‎ (consulté le 24 septembre 2014).