Hedwig and the Angry Inch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hedwig and the Angry Inch est un musical off-Broadway de 1998 et un film de 2001 sur une chanteuse de rock transsexuelle imaginaire. Le texte est signé par John Cameron Mitchell et la musique par Stephen Trask.

Les droits de représentations en public sont libres depuis peu, autorisant la production amateur du spectacle dans le monde.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'intrigue tourne autour de Hedwig, une vedette de rock transsexuelle, chef du groupe appelé The Angry Inch. Hansel, un jeune allemand passionné de philosophie et de rock, vit à Berlin-Est et rêve du monde du rock de l'autre côté du Mur. Il rencontrera Luther Robinson, un soldat américain. Luther tombe amoureux de Hansel et ils décident de se marier ce qui leur permettra à Hansel de quitter l'Allemagne de l'Est pour les États-Unis. Cependant, pour se marier, ils doivent être homme et femme. La mère d'Hedwig lui donne son nom et son passeport, et trouve un chirurgien afin de procéder à un changement de sexe. L'opération échoue cependant, son vagin guérissant fermé, laissant Hansel - maintenant Hedwig - avec un monticule de chair inutile d'un pouce de long (one inch : 2,54 cm) entre les jambes et une énorme cicatrice, « comme une grimace de côté sur un visage sans yeux ».

Hedwig part vivre aux États-Unis en qualité d'épouse de Luther. À leur premier anniversaire de mariage, Luther la quitte pour un autre homme, et le même jour, on annonce la chute du mur de Berlin et la réunification de l'Allemagne. Un an d'attente aurait pu éviter l'opération...

Hedwig redécouvre son amour du rock et en monte son propre groupe. Elle le baptise The Angry Inch, en référence à ses organes génitaux mutilés. Elle se lie d'amitié avec le timide adolescent chrétien Tommy Speck (joué par Michael Pitt dans le film) auquel elle donne le nom de scène de Tommy Gnosis. Mais ce dernier l'abandonne pour devenir une star à l'aide des chansons que Hedwig a écrites. Hedwig intente un recours en justice contre lui et est contrainte de jouer dans des restaurants (de fruits de mer notamment), tout en suivant la tournée de Tommy. Tout au long du film, Hedwig fait référence au discours d'Aristophane dans Le Banquet de Platon. Ce discours, rappelé dans la chanson Origin of Love, raconte le mythe de l'androgyne ; chaque être humain était à l'origine double, puis fut séparé par Zeus, effrayé par leur pouvoir rivalisant presque avec celui des Dieux. Depuis, chacun recherche sa moitié perdue, homme ou femme. Hedwig croit que Tommy est son âme-sœur et qu'elle a besoin de lui pour être entière. Elle balance sans cesse entre l'envie de se réunir avec lui ou celle de le détruire.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution du film[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • La pièce mise en scène et produite par Peter Askin a reçu un Village Voice Obie Award et le Outer Critics Circle Award du meilleur musical off-Broadway.
  • Le film, adapté et réalisé par John Cameron Mitchell, a obtenu le prix de la mise en scène et le prix du public au Festival du film de Sundance en 2001, le Grand Prix du jury et le prix de la critique au Festival du cinéma américain de Deauville la même année, un Teddy Award à la Berlinale, le meilleur début à la réalisation de la National Board of Review le L.A. Film Critics, et une nomination pour le Golden Globe du meilleur acteur pour Mitchell.
  • La version Française de la pièce, créée en 2006 à Paris, a reçu le Prix Coup de Cœur du Festival Ici et Demain organisé par la Mairie de Paris. Elle a également été nommée dans la catégorie Meilleur Musical dans une Adaptation Française à la cérémonie des Marius 2009.

Productions[modifier | modifier le code]

John Cameron Mitchell, créateur de la pièce et réalisateur de son adaptation cinématographique, a également créé le rôle d'Hedwig à New-York dès 1994, début des premières apparitions publiques du personnage. À ses côtés, c'est Miriam Shor qui interprétait déjà le rôle d'Yitzhak qu'elle reprit plus tard dans le film.

La pièce a connu de nombreuses adaptations et reprises à travers le monde : en tournée au Royaume-Uni (2004-2005) avec Nick Garrison dans le rôle titre, dans une mise en scène de John Lynch, ou encore en Suède (2008) au City Theatre de Stockholm. Parmi les autres productions majeures on retiendra la version péruvienne (Hedwig y la Pulgada Furiosa; avec Giovanni Ciccia) intégralement jouée et chantée en espagnol, ou encore une version Coréenne mixant paroles originales en Anglais et en Coréen.

Une production Française a tourné en région parisienne et en province de mars 2006 à novembre 2009. On retrouvait dans les rôles principaux Matthieu Bonicel (Hedwig) et la chanteuse Chem (Déborah Chamtob - Yitzhak). L'adaptation française du livret est cosignée par Baptiste Delval, Dan Heching et Guilain Roussel, qui assurait également la direction artistique du spectacle. Il assura notamment la mise en scène de la version initiale du spectacle en Français pour sa première (20 mars 2006, Espace Reuilly, Paris) assisté par John Lynch, metteur en scène de la version anglaise du musical. La mise en scène connut par la suite de nombreuses évolutions avec un nouveau metteur en scène : Thomas Moulins. Lors des dernières représentations de la version française de la pièce, le groupe était composé de Pascal Lajoye (Skszp - guitare et clavier), Alexis Maréchal (Krysztoph - guitare), Sébastien Léonet (Schlatko - batterie) et Olivier Mezzadri (Jacek - basse).

Reprises[modifier | modifier le code]

En 2003, Off Records sort un album intitulé Wig in a Box, un hommage pour une œuvre de charité qui comprend des nouveautés autour de la mythologie de Hedwig. Les bénéfices de cet album furent reversés à The Hetrick-Martin Institute, organisme de la Harvey Milk School, un établissement pour les jeunes gays, lesbiennes, bisexuels, et transgenres.

Le groupe Type O Negative a repris Angry Inch sur son album de 2003 Life Is Killing Me.

Meat Loaf a repris Tear Me Down la même année sur son album Couldn't Have Said It Better, en adaptant certaines des paroles (surtout la partie parlée sur le mur de Berlin) de sorte que la chanson traite surtout du Texas et de la propre vie de Meat Loaf. Trask, qui a composé la musique était fortement influencé par les albums de Meat Loaf. Une scène coupée sur le DVD de Hedwig lui rend hommage de manière détournée, lorsque le manager de Hedwig, Phyllis Stein (Andrea Martin), critique le son du groupe au téléphone : « MEATLOAF..?! Bowie ! »

L'un des titres bonus de Damn Skippy, Pirate In A Box par Lemon Demon, est une parodie de Wig In a Box.

La version de Hedwig de Wicked Little Town apparaît sur l'album de Ben Jelen, Give It All Away en 2004.

Une version de The Origin of Love est chantée par Rufus Wainwright.

Hedwig a été créé pour la première fois en France par la troupe de théâtre musical des Frères Poussière au printemps 2006.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Les fans de Hedwig and the Angry Inch sont appelés les « HedHeads », en références aux Dead-heads, les fans des Grateful Dead.

Le film a généré une forme de petit culte qui rappelle celui qui entoure le Rocky Horror Picture Show, avec des séances de minuit, ou des jeux de déguisements et d'interprétations de dialogue devant le film.

Plusieurs acteurs connus ont joué Hedwig sur scène, entre autres Michael Cerveris (un acteur déjà récompensé par un Tony Award), l'ancien membre de Brat Pack Ally Sheedy, et le chanteur de glam-rock, Donovan Leitch, fils du compositeur de folk-rock Donovan.

Le nom du manager agressif de Hedwig, Phyllis Stein, est un jeu de mot sur le nom philistin.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]