Hector d'Andigné de Grandfontaine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hector d'Andigné de Grandfontaine, (né en 1627 et mort le 6 juillet 1696 à Brest), gouverneur de l'Acadie de 1670 à 1673 et chevalier de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hector d'Andigné de Grandfontaine eut la mission de s'occuper de la rétrocession à la France, des territoires acadiens, décidée par le traité de Bréda de 1667.

Il reçut une nomination de gouverneur de l'Acadie pour trois ans et s’embarqua à La Rochelle, avec sa compagnie. Il fut le premier gouverneur français en Acadie après l’occupation anglaise de 16541670.

Comme le gouverneur anglais Temple résidait à Boston, Andigné de Grandfontaine s’y rendit. Il présenta les lettres des rois Charles II et de Louis XIV dont il avait été muni et signa avec Temple, le 7 juillet 1670, un accord réglant les conditions de la restitution. Il vint ensuite recevoir la restitution de Fort Pentagouet le 17 juillet 1670 et envoya son lieutenant, Pierre de Joybert de Soulanges et de Marson, recevoir les forts de Jemseg le 27 août et ceux de Port-Royal et Port-La-Tour le 2 septembre.

Il fut rappelé le 5 mai 1673 et remplacé par Jacques de Chambly comme gouverneur de l'Acadie.

L’ex-gouverneur obtint donc un emploi à Rochefort-sur-Mer, devint lieutenant, puis capitaine de vaisseau. Il servit sur l’Intrépide en 1675 et prit part à l’expédition de Cayenne sur le Glorieux en 1676.

Il demeura ensuite à Brest et reçut une pension annuelle de 800 livres. Inclus dans la première promotion de chevaliers de l'Ordre de Saint-Louis en 1693, il mourut à Brest le 6 juillet 1696.

Voir aussi[modifier | modifier le code]