Hector Goetinck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hector Goetinck
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau : Belgique Belge
Naissance 5 mars 1887
Lieu Bruges (Belgique)
Décès 26 juin 1944 (à 57 ans)
Lieu Heist (Belgique)
Poste milieu de terrain, entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1903-1914 Drapeau : Belgique FC Bruges - (-)
1919-1928 Drapeau : Belgique FC Bruges - (-)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1906-1923 Drapeau : Belgique Belgique 17 (2)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1930-1933 Drapeau : Belgique FC Bruges
1930-1934 Drapeau : Belgique Belgique
1937-1939 Drapeau : Belgique AS Ostende
1939-1940 Drapeau : Belgique Belgique
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Hector Goetinck (surnommé Torten Goetinck), né à Bruges le 5 mars 1887 et mort le 26 juin 1944 à Heist, était un footballeur et entraîneur belge.

Carrière[modifier | modifier le code]

Goetinck grandit à Heist et va à l'école à l'athénée de Bruges où il entre en contact avec le football. À 10 ans, il rejoint le FC Bruges et il débute avec l'équipe première en 1902. Goetinck commence comme milieu gauche mais plus tard, il jouera aussi milieu droit. Avec le buteur Robert De Veen et le pivot Charles Cambier, il forme l'ossature de l'équipe qui sera 3 fois vice-championne avant la première guerre mondiale. Il était aussi un joueur important de l'équipe nationale.

Pendant la guerre, il joue avec d'autres internationaux dans le Belgian Front Wanderers, une équipe qui joue des matchs d'exhibition en Angleterre, France et Italie. Lors de la première saison après la première guerre mondiale, il remporte le titre avec le FC Bruges pour la première fois dans l'histoire du club. Il joue au total 27 saisons à Bruges jusque l'âge de 42 ans. Il est également capitaine du club pendant 15 ans[1].

Après sa carrière, Goetinck devient entraîneur du FC Bruges et aussi de l'équipe nationale belge. Il instaure quelques pratiques révolutionnaires pour l'époque : les entraînements séparés et il fait courir ses joueurs dans les dunes pour travailler leur force et leur explosivité. Il mène aussi les Diables rouges à la Coupe du Monde 1930 en Uruguay. L'équipe rejoint l'Amérique du Sud en bateau en compagnie de la France et de la Roumanie et pendant les deux semaines que dure le voyage, Goetinck fait s'entraîner ses joueurs sur le toit du navire.

Goetinck meurt en 1944 lorsqu'une bombe tombe sur son hôtel à Heist[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche du joueur sur le site weltfussball.de
  2. Biographie sur le site clubbrugge.be