Heath Bell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Heath Bell Baseball pictogram.svg
Heath Bell San Diego Padres 01.jpg
Rays de Tampa Bay - No  13
Lanceur de relève
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
24 août 2004
Statistiques de joueur (2004-2013)
Victoires-Défaites 37-31
Sauvetages 168
Moyenne de points mérités 3,39
Retraits sur des prises 625
Équipes

Heath Justin Bell (né le 29 septembre 1977 à Oceanside, Californie, États-Unis) est un lanceur de relève droitier de la Ligue majeure de baseball jouant avec les Rays de Tampa Bay.

Dans le rôle de stoppeur des Padres de San Diego, Bell remporte le titre de releveur de l'année dans la Ligue nationale en 2009 et 2010.

Carrière[modifier | modifier le code]

Mets de New York[modifier | modifier le code]

Heath Bell termine ses études secondaires en 1996 au Tustin High School pour lequel il joua au baseball, au basket-ball et au football américain. Il entame ses études supérieures au Rancho Santiago College et y glane une sélection en freshman All-American en 1997. Repéré par les recruteurs, il est drafté le 3 juin 1997 par les Devil Rays de Tampa Bay, mais il ne signe pas, décidé poursuivre ses études universitaires.

Il est recruté le 16 juin 1998 comme agent libre amateur par les Mets de New York. Il effectue ses débuts en Ligue majeure le 24 août 2004 sous les couleurs des Mets. Il lance deux manches pour trois retraits sur des prises, sans accorder de point[1].

Padres de San Diego[modifier | modifier le code]

Heath Bell est transféré chez les Padres de San Diego le 15 novembre 2006 en même temps que le lanceur de relève gaucher Royce Ring. Les Mets obtiennent en retour de ces deux joueurs le lanceur de relève droitier Jon Adkins et le voltigeur Ben Johnson.

Il est sélectionné en équipe des États-Unis pour disputer la Classique mondiale de baseball 2009. Il joue 4 matches pour 3,1 manches lancées et une moyenne de points mérités de 7,36[2].

Lanceur de relève jusqu'en 2008, il devient stoppeur au départ de la saison 2009. Ses débuts à ce poste sont particulièrement spectaculaires avec quatre sauvetages assurés dès la première semaine de compétition.

Après avoir mené la Ligue nationale avec 42 sauvetages durant la saison 2009 et gagné le titre de releveur de l'année, Bell évite l'arbitrage en acceptant le 15 janvier 2010 un contrat d'un an pour 4 millions de dollars avec les Padres[3].

En 2010, il réussit 47 sauvetages. Même s'il s'agit de son plus haut total en carrière, il termine deuxième dans les majeures avec une victoire protégée de moins que Brian Wilson des Giants. Son éloquente moyenne de points mérités de 1,93 et ses 86 retraits sur des prises en 70 manches lancées, combinés à sa fiche victoires-défaites de 6-1, lui permettent cependant d'ajouter un second titre de releveur de l'année en deux ans.

En 2011, les Padres terminent au dernier rang de leur division. Bell protège 43 des 71 victoires de l'équipe cette année-là et se classe 4e de la Ligue nationale et 6e des majeures pour les sauvetages[4]. Du 29 mai 2010 au 3 mai 2011, Bell réussit 41 sauvetages consécutifs, sans rater d'occasion de protéger une victoire, pour la 4e séquence du genre la plus longue dans l'histoire du baseball. Il égale aussi le record d'équipe établi par Trevor Hoffman en 1997-1998[5].

Marlins de Miami[modifier | modifier le code]

Après la saison 2011, il signe un contrat de trois ans avec les Marlins de Miami[6]. Bell est une grande déception pour les Marlins, qui terminent parmi les pires équipes de la ligue en 2012. Sa moyenne de points mérités de 5,09 en 63 manches et deux tiers lancées est sa plus élevée depuis la saison 2005. Il sabote deux avances à ses quatre premières sorties en relève de l'année, et trois en sept parties au mois d'avril. Il termine la saison avec seulement 19 sauvetages en 27 occasions[7]. Il perd temporairement le rôle de stoppeur lorsque sa moyenne de points mérités atteint 8,47 après 21 de ses 73 sorties de l'année[8]. En septembre, Bell déclare publiquement ne pas avoir de respect pour le gérant des Marlins Ozzie Guillén[9]. Guillén réplique dans une interview à la radio deux jours plus tard en disant qu'il n'a pas de respect pour Bell non plus[8].

Diamondbacks de l'Arizona[modifier | modifier le code]

Le 20 octobre 2012, les Marlins en Miami échangent Heath Bell aux Diamondbacks de l'Arizona contre le joueur de champ intérieur des ligues mineures Yordy Cabrera, acquis le jour même par Arizona dans une autre transaction avec les A's d'Oakland[10]. Les Marlins acceptent de payer 8 millions restant au contrat de Bell en l'envoyant aux Diamondbacks.

Il améliore sa moyenne de points mérités en 2013. Celle-ci s'élève à 4,11 en 65 manches et deux tiers lancées pour Arizona mais ne revient pas au niveaux connus à San Diego. Il remporte 5 victoires contre 2 défaites. Le rôle de stoppeur donne des maux de tête aux Diamondbacks[11] toute la saison : J. J. Putz ne fait pas bien le travail en début d'année[12], Heath Bell et Brad Ziegler se partagent ensuite la tâche. En 69 parties jouées, Bell protège 15 victoires, contre 13 pour Ziegler et 6 pour Putz[13].

Rays de Tampa Bay[modifier | modifier le code]

Le 3 décembre 2013, Heath Bell passe aux Rays de Tampa Bay dans une transaction à 3 clubs impliquant Arizona et Cincinnati[14].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Année 2004 de la fiche d'Heath Bell, sur le site officiel de la MLB.
  2. (en) « World Baseball Classic 2009 Statistics », sur le site officiel de la MLB.
  3. Heath Bell et les Padres signent une entente d'un an, 4 millions $ US, Associated Press, 15 janvier 2010.
  4. (en) 2011 Major League Baseball Pitching Leaders, baseball-reference.com.
  5. (en) Bell unable to save streak from ending at 41, Corey Brock / MLB.com, 7 mai 2011.
  6. (en) Marlins ink Heath Bell to 3-year contract, Associated Press, 5 décembre 2011.
  7. (en) Heath Bell 2012 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  8. a et b (en) Ozzie Guillen takes his rips at Marlins’ owner and closer, Chicago Sun-Times, 27 septembre 2012.
  9. (en) Miami Marlins closer Heath Bell rips skipper Ozzie Guillen, Clark Spencer, Miami Herald, 25 septembre 2012.
  10. (en) Marlins dump Bell in three-team trade, Peter Barzilai, USA Today, 20 septembre 2012.
  11. (en) The Arizona Diamondbacks’ Closer Situation, Justin Bray, Yahoo!, 9 juillet 2013.
  12. (en) D-backs have no plans to demote Putz, Gibson says, Reuters, 24 mai 2013.
  13. (en) 2013 Arizona Diamondbacks, baseball-reference.com.
  14. (en) Rays get Ryan Hanigan, Heath Bell, Associated Press, 4 décembre 2013.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :