He Weifang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
He Weifang.jpg

He Weifang (chinois simplifié : 贺方卫; pinyin : He Weifang), né en 1960 dans le district de Muping (province du Shandong), est un professeur à l'université de Pékin et un militant qui s'efforce de réformer le système judiciaire chinois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a obtenu un BA à l'Université de science politique et droit et une maîtrise en droit. Il a été professeur agrégé à l'université chinoise de science politique et de droit de 1985 à 1995, puis il est devenu professeur et directeur de thèses à l'université de Pékin. Depuis 2008, il a été le doyen de la Faculté de droit de Guanghua l'Université de Zhejiang.

He Weifang est un des 303 intellectuels chinois signataires de la charte 08[1].

Depuis 1992, il s'est efforcé de réformer le système judiciaire chinois. Il a écrit de nombreux articles sur l'importance de la modernisation du système judiciaire chinois, qui lui a valu le surnom de « Justice Il ».

En novembre 2010, He Weifang a été empéché de quitter le pays. Selon Mo Shaoping, avocat de Liu Xiaobo le premier prix Nobel de la paix chinois : « le gouvernement chinois veut absolument éviter que les amis de Liu Xiaobo soient présents à la cérémonie » de remise du prix Nobel de la paix[2].

Notes et référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]