Haymakers de Troy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Haymakers de Troy

Informations sur l'équipe
Fondation 1860
Disparition 1872
Ligue National Association (1871-1872)
Stade Haymakers' Grounds
Adresse Troy (État de New York)


Les Haymakers de Troy (en anglais : Troy Haymakers) sont un club de baseball basé à Troy dans l'État de New York aux États-Unis, qui opère en National Association en 1871 et 1872.

Histoire[modifier | modifier le code]

Durant l'ère amateur, les Haymakers sont déjà une formation renommée. Les propriétaires de l'équipe sont des parieurs new-yorkais qui n'hésitent pas à truquer les parties[1]. John Morrissey, ancien champion du monde de boxe, et futur membre de la Chambre des représentants des États-Unis, est le plus emblématique des propriétaires des Haymakers. Il fait fortune dans le jeu, en contrôlant notamment hippodromes et casinos, et utilise les Haymakers « comme un dé pipé ou une carte marquée »[2].

Le Haymakers' Grounds où évolue le club pour ses matchs à domicile sur trouve sur le territoire du village de Lansingburgh, incorporé plus tard (1900) à Troy. C'est là que se tient le 28 juin 1871 le match record de l'histoire des Ligues majeures en matière de points : les Athletics de Philadelphie s'imposent 49-33 face aux Haymakers[3].

Le club abandonne ses activités après la saison 1872 en raison des trop maigres recettes enregistrées.

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Saison Ligue Saison régulière
Class. Vic. Déf. Nuls  %Vic.
1871 NAPBBP 5e 15 10 0 0,600
1872 NAPBBP 6e 13 15 1 0,464

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jonathan Fraser Light, Cultural Encyclopedia of Baseball, McFarland & Company, 1997 (2e éd. 2005), p. 960 (ISBN 0786420871)
  2. (en) Harold Seymour, Baseball : The early years, New York, Oxford University Press, 1960 (rééd. 1990), p. 54, (ISBN 0195059123)
  3. (en) Philip Lowry, Green Cathedrals: The Ultimate Celebration of Major League and Negro League Ballparks, Walker & Company, 2006, p. 115 (ISBN 0802715621)

Liens externes[modifier | modifier le code]