Haya Rashed Al-Khalifa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cheikha Haya Rashed Al-Khalifa (née le 18 octobre 1952) (ar : هيا راشد آل خليفة) a exercé les fonctions de présidente de la 61e session de l'assemblée générale des Nations unies, à partir du 12 septembre 2006.

Elle a été l'ambassadrice bahreïni en France de 1999 à 2004. Elle fut l'une des deux premières femmes au Bahreïn à pratiquer le droit quand elle fut admise en tant qu'avocate en 1979.

Al-Khalifa est la troisième femme à occuper le poste de présidente de l'Assemblée générale, après Vijaya Lakshmi Pandit, de l'Inde, en 1953 et Angie E. Brooks du Libéria, en 1969.

Al-Khalifa appartient à la famille Al-Khalifa qui règne sur le Bahreïn.

Le 18 septembre 2007, son successeur, Srgjan Kerim, a pris les fonctions de président de la 62e session de l'Assemblée générale des Nations unies.

Liens internes[modifier | modifier le code]