Haute École d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Haute École d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud
Image illustrative de l'article Haute École d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud
Informations
Fondation 1956
Type Haute école spécialisée
Régime linguistique Français, allemand
Localisation
Coordonnées 46° 46′ 53″ N 6° 38′ 50″ E / 46.7813, 6.647346° 46′ 53″ Nord 6° 38′ 50″ Est / 46.7813, 6.6473  
Ville Yverdon
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Chiffres clés
Personnel 640
Étudiants 2 000[1]
Divers
Affiliation HES-SO, Haute école vaudoise (HEV)
Site web www.heig-vd.ch

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

(Voir situation sur carte : canton de Vaud)
Haute École d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Haute École d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud

La Haute École d'ingénierie et de gestion du canton de Vaud (HEIG-VD) a été créée suite au regroupement de l'École d'ingénieurs du canton de Vaud (EIVD) et de la Haute école de gestion du canton de Vaud (HEG-VD), le 1er août 2004. Elle propose différentes formations intégrées au système de Bologne : Bachelors of Science, Masters of Science et plusieurs programmes exécutifs en formation continue.

La HEIG-VD offre dix filières de formation HES dans les domaines de l'ingénierie et de l'économie d'entreprise. Avec ses 2 000 étudiants, elle est la plus grande école partenaire de la Haute École spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO). Dès l'automne 2006 la HEIG-VD est installée sur un grand campus urbain, dans trois bâtiments proches l'un de l'autre, dans la ville d'Yverdon-les-Bains : Route de Cheseaux, Centre St-Roch et Centre Y-Parc. Elle est ainsi intégrée au tissu économique et aux entreprises.

Filières[modifier | modifier le code]

Filière d'économistes

  • Économiste d'entreprise HES (Bachelor of science in business administration)

Filières d'ingénieurs

  • Ingénieur HES en Energie et Techniques environnementales
    • Energétique du bâtiment
    • Thermique industrielle
    • Thermotronique
  • Ingénieur HES en microtechniques
  • Ingénieur HES en systèmes industriels
    • Conception
    • Génie thermique
    • Ingénierie
  • Ingénieur HES en génie électrique
    • Électronique embarquée et mécatronique
    • Systèmes énergétiques
  • Ingénieur HES en informatique
    • Logiciel
    • Systèmes embarqués communicants
    • Systèmes de gestion
  • Ingénieur HES en télécommunications
    • Réseaux et services
    • Sécurité des systèmes d'information
  • Ingénieur HES en géomatique
    • Écotechnologie
    • Construction et infrastructures
    • Géomatique
  • Ingénieur HES des médias comem+ (issu de l'esig+)
    • Gestion des médias imprimés et interactifs
    • Gestion des technologies de l'information
  • Ingénieur HES de gestion (depuis 2006) comem+ (issu de l'esig+)

Recherche[modifier | modifier le code]

Vue extérieure du bâtiment de la HEIG-VD situé à la route de Cheseaux

Les HES sont des partenaires importants pour les PME. En effet, celles-ci sont généralement peu actives en recherche appliquée mais le sont fortement dans les étapes de développement et d’industrialisation. Les HES les appuient dans leur processus d’innovation.

Les HES entretiennent également des relations étroites avec les grandes entreprises.

Au travers de leurs activités de Ra&D, les HES vont jusqu'à couvrir certains aspects de l’industrialisation. Cela les différencie des universités et des écoles polytechniques qui œuvrent essentiellement dans le champ de la recherche fondamentale et, dans une moindre mesure, de la recherche appliquée.

A la HEIG-VD, c'est le CeTT qui est chargé de la valorisation des activités de recherche.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]