Haut Comité d'État

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Intérim: du 14 janvier 1992 au 16 janvier 1992, du 29 juin 1992 au 2 juillet 1992
Premier prédécesseur: Abdelmalek Benhabylès
Premier successeur : Mohamed Boudiaf
Deuxième prédécesseur: Mohamed Boudiaf
Deuxième successeur : Ali Kafi
Mise en place: 14 janvier 1992
Dissolution: 30 janvier 1994
Membre: Khaled Nezzar, Ali Kafi, Ali Haroun, Tedjini Haddam

Le Haut Comité d'État (HCE), en Algérie, est un organe en charge provisoire de la gestion de l'État, une présidence collégiale de transition. Il est mis en place du 14 janvier 1992 au 30 janvier 1994 par le Haut conseil de sécurité (HCS), haut commandement militaire, à la suite de la démission du président en exercice Chadli Bendjedid. Il interrompt le processus électoral de 1991, refusant l'éventualité d'une victoire du FIS, parti islamiste, au deuxième tour des élections législatives.

Le HCE est alors composé de : Khaled Nezzar (un des janviéristes) pour l'armée, Ali Kafi et Ali Haroun du FLN, Tedjini Haddam et Mohamed Boudiaf, indépendants. Ce dernier, tout juste rappelé en Algérie, en assure la présidence du 16 janvier 1992 jusqu'à son assassinat le 29 juin de la même année. Ali Kafi lui succède le 2 juillet 1992 jusqu'au 30 janvier 1994, lorsque le HCE est dissous et remplacé par Liamine Zéroual, au statut de Chef d'État.

Articles connexes[modifier | modifier le code]