Hatha yoga pradipika

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Haṭha Yoga Pradīpikā ou Haṭhayogapradīpikā (IAST ; devanāgarī : हठयोगप्रदीपिका)[1] est un texte classique en sanskrit, écrit par swāmī Svātmārāma, un disciple du Siddha Gorakshanath. Ce texte qui comprend 5648 mots[2] semble être la copie restante la plus ancienne sur le Haṭha Yoga, il fait partie des trois textes classiques du Haṭha Yoga (les deux autres étant la Gheraṇḍa saṃhitā et la Śiva saṃhitā). La Centurie de Goraksha (Goraksha-shataka) constitue un quatrième texte.

Étymologie du terme[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Hatha.

Haṭha ( हठ en écriture devanāgarī) est un mot de la langue sanskrite. Il peut se présenter en composition comme, par exemple, dans l'expression haṭhayoga ( हठयोग en devanāgarī ). Les ouvrages édités en Occident écrivent souvent simplement hatha pour des raisons typographiques, omettant le point sous le 't', signe diacritique désignant la prépalatale rétroflexe sanskrite [ṭ]. Haṭhayoga peut se traduire par « yoga de la ténacité » ou « yoga de la vive force ».

Description[modifier | modifier le code]

Ce traité écrit au XVe siècle comporte 389 śloka (strophes) divisés en quatre upadeśa (leçons ou chapitres)[3]. Il est fondé sur des textes plus anciens en sanskrit et sur les expériences yogiques personnelles de svāmī Svātmārāma. Il inclut des informations sur les principaux āsana (postures), le Prāṇayāma (discipline respiratoire), les cakra (centres d'énergie spirituelle dans le corps subtil), la kuṇḍalinī (énergie représentée par un serpent lové à la base du corps subtil), les bandha (contractions musculaires), les kriyā (techniques yogiques), la śakti (pouvoir divin), les nāḍī (vaisseaux dans le corps subtil) et les mudrā (sceaux du yoga), entre autres sujets. Ces quatre chapitres ou leçons sont :

  1. prathamopadeśaḥ : Premier chapitre (relatif à la pratique des āsana ou postures) ;
  2. dvitīyopadeśaḥ : Deuxième chapitre (relatif au prāṇāyāma ou contrôle du souffle) ;
  3. tṛtīyopadeśaḥ  : Troisième chapitre (relatif aux mudrā) ;
  4. caturthopadeśaḥ : Quatrième chapitre (relatif au samādhi).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Sanskrit Heritage Dictionary de Gérard Huet
  2. Digital Corpus of Sanskrit (Section « Texts »: Haṭhayogapradīpikā)
  3. Haṭha-Yoga: its context, theory, and practice. Mikel Burley. Éd. Motilal Banarsidass Publ., 2000, page 7. (ISBN 978-81-208-1706-7)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hatha-yoga-pradîpikâ, un traité sanscrit de Hatha-yoga de Svâmi Svâtmârâma, avec le commentaire Jyotsnâ de Brâhmânanda, introduction, traduction et commentaires, par Tara Michaël, (préface de Jean Filliozat), Fayard, Paris 1974.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]