Hasta siempre (chanson)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hasta siempre.

Hasta siempre

Description de cette image, également commentée ci-après

Statue d'Ernesto Guevara avec le slogan Hasta la victoria siempre

Chanson par
Durée 5:50
Auteur Carlos Puebla
Compositeur Carlos Puebla

Hasta siempre est une chanson écrite en 1965 par Carlos Puebla, elle a pour sujet le commandant Ernesto Che Guevara au moment où celui-ci quitte le gouvernement de Fidel Castro et part pour l'Afrique.

Thème de la chanson[modifier | modifier le code]

La chanson Hasta siempre anticipe la fin tragique d'Ernesto Guevara à La Higuera, en Bolivie. Elle relate l'histoire presque légendaire de la révolution cubaine, glorifie le « Che » et le place à l'avant de la scène. Il est confirmé dans son rôle de représentant de la révolution.

Hasta siempre, Comandante veut dire en français Pour toujours, Commandant. Au-delà de n'être qu'une allusion au slogan Hasta la victoria siempre, la fin de cette chanson est aussi une affirmation que l'esprit du « Che » est pour toujours vivant dans la révolution cubaine.

À la fin de la chanson, on peut entendre un extrait du discours du Che auprès de l'ONU en 1951. "Esa ola ira creciendo cada día que pase; esa ola ya no parará más" (Cette vague ira grandissant; cette vague ne s'arrêtera pas). Les deux phrases sont ici inversées par rapport au discours original. [1]

Versions[modifier | modifier le code]

Cette chanson sera traduite en plusieurs langues et reprise par de nombreux artistes dont :

En 2003, dans une version du Buena Vista Social Club, les derniers vers furent modifiés d'« Y con Fidel te decimos: «¡Hasta siempre Comandante!» » (« Et avec Fidel nous te disons : « Pour toujours Commandant ! » ») en « Y con Cuba te decimos : «¡Hasta siempre Comandante!» » (« Et avec Cuba nous te disons : « Pour toujours Commandant ! » »).

Dans les années 1960, le duo français « Line & Willy » en a interprété une version dont les paroles, écrites par Jean Ferrat, n'ont rien à voir avec le texte original. Cette chanson s'appelle La jeunesse ne t'oublie pas.

Références[modifier | modifier le code]

  1. [html] « Discours de Che Guevara auprès de l'ONU à 0:32 »,‎ 1951 (consulté le 06 août 2013).
  2. [html] « Buena Vista Social Club / Buena Vista Social Club - Version 2003 » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 25 mai 2007.
  3. [html] « Oscar Chavez 20 Exitos (Oscar Chavez 20 succès) » (consulté en 25 mai 2007).
  4. [html] « Nathalie Cardone / Hasta Siempre »,‎ 1997 (consulté le 25 mai 2007).
  5. [html] « Boikot 20 Exitos » (consulté le 19 septembre 2007).

Liens externes[modifier | modifier le code]