Hacène Lalmas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Hassen Lalmas)
Aller à : navigation, rechercher
Hacène Lalmas
Lalmas.jpg
Biographie
Nom Hacène Lalmas
Nationalité Drapeau : Algérie Algérien
Naissance 12 mars 1943 (71 ans)
Lieu Alger, Algérie
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
? Drapeau : Algérie OM Ruisseau
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1962-1963 Drapeau : Algérie OM Ruisseau
1963-1973 Drapeau : Algérie CR Belcourt
1973-1975 Drapeau : Algérie NA Hussein Dey
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1963-1974 Drapeau : Algérie Algérie 73 (28)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Hacène Lalmas (ou Lahcene Lalmas), né le 12 mars 1943 à Alger, originaire d'Azzefoun, est un ancien footballeur algérien qui évoluait au poste de meneur de jeu. Il était surnommé El Kebch (le bélier) en Kabylie Akharfi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille pauvre, il se tourne très tôt vers le football.

Après avoir débuté à l'OM Ruisseau, Lalmas a fait les beaux jours du Chabab Riadhi de Belouizdad et de l'équipe nationale algérienne dans les années soixante. C'est en novembre 1964, lors du match Algérie-URSS (demi-finaliste de la coupe du monde qui venait de se jouer) qui se solda par un score nul de 2 à 2, que Lalmas se fit connaître en dominant le match et en marquant un beau but contre le meilleur gardien de but de tous les temps, Lev Yachine. Il est considéré, avec Ali Bencheikh, Rabah Madjer et Lakhdar Belloumi, les héros des Fennecs de la coupe du monde 1982 (et de la victoire face à la RFA), comme l'un des meilleurs footballeurs algériens de l'histoire.

Hassan Lalmas est un buteur avec 90 buts en championnat, il détient également le record de buts marqués en finale de coupe d’Algérie (6 buts en 3 finales).

En 1993, un vote de plus de 350 techniciens, entraîneurs et joueurs Algériens (organisé par l'hebdomadaire sportif Echibek) l'a consacré meilleur joueur algérien de tous les temps.

Hacène Lalmas se distinguait surtout par une très forte personnalité sur et en dehors du terrain. Meneur de jeu du grand CRB et finisseur hors-pair, Lalmas, qui n'était qu'une étoile dans une constellation, était très respecté par ses adversaires et coéquipiers. Il a été l'un des rares joueurs à pouvoir inverser le résultat d'un match. Par exemple, lors de la saison 1969-70, le Chabab, qui était invaincu, était mené à Sétif par 3 buts à 0 à la mi-temps. Hassen, qui n'était que remplaçant, entra alors en jeu. Finalement, le score fut de 3-3.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]