Hassan du Maroc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hassan du Maroc
(ar) مولاي الحسن

Titre

Prince héritier du Maroc

Depuis le 8 mai 2003
(&&&&&&&&&&&0408211 ans, 2 mois et 3 jours)

Prédécesseur Moulay Rachid
Biographie
Titulature Prince héritier du Maroc
Dynastie alaouite
Nom de naissance Hassan ben Mohammed Alaoui
Naissance 8 mai 2003 (11 ans)
Rabat (Maroc)
Père Mohammed VI
Mère Salma Bennani
Description de l'image  Coat of arms of Morocco.svg.

Le prince Moulay Hassan (en arabe مولاي الحسن), né le 8 mai 2003 à Rabat, est le fils aîné de Mohammed VI, roi du Maroc depuis 1999, et de son épouse la princesse lalla Salma.

Selon la Constitution marocaine, Moulay Hassan est le prince héritier du Royaume du Maroc. Il est le premier en ligne de succession dans la dynastie alaouite qui gouverne le Maroc depuis près de quatre siècles.

Moulay Hassan a une sœur cadette, Lalla Khadija, née le 28 février 2007.

L'article 20 de la Constitution marocaine du 13 septembre 1996, puis l'article 43 de l'actuelle Constitution de 2011 disposent que :

« La Couronne du Maroc et ses droits constitutionnels sont héréditaires et se transmettent de père en fils aux descendants mâles en ligne directe et par ordre de primogéniture de SA MAJESTE LE ROI HASSAN II (resp. SA MAJESTÉ LE ROI MOHAMMED VI), à moins que le Roi ne désigne, de son vivant, un successeur parmi ses fils, autre que son fils aîné. Lorsqu'il n'y a pas de descendants mâles en ligne directe, la succession au Trône est dévolue à la ligne collatérale mâle la plus proche et dans les mêmes conditions. »

— Constitution du Maroc, 1996[1]. (resp. 2011[2])

L'article 21 de la Constitution de 1996 dispose qu'« un Conseil de régence exerce les pouvoirs et les droits constitutionnels de la Couronne » au cas où le prince héritier n'a pas encore atteint l'âge de 16 ans[1]. Cependant, cette dernière a été révisée et approuvée par référendum populaire le 1er juillet 2011. L'article 44 de la nouvelle constitution stipule que « le Roi est mineur jusqu'à l'âge de 18 ans accomplis »[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Constitution du Maroc,‎ 1996 (lire en ligne)
  2. a et b Bulletin officiel (Référendum sur le projet de Constitution),‎ 17 juin 2011 (lire en ligne)