Hasan Ali Toptaş

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Hasan Ali Toptaş

Activités Romancier
nouvelliste
Naissance 15 octobre 1958 (56 ans)
Denizli, Drapeau de la Turquie Turquie
Langue d'écriture turc
Genres Roman

Hasan Ali Toptaş est un romancier et nouvelliste turc, né en 1958 à Denizli.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sa première nouvelle, Bir Gülüşün Kimliği (L'Identité d'un Rire) est publiée en 1987.

Une importante érudite turque, Yıldız Ecevit a déclaré à propos de Hasan Ali Toptaş qu'il était « un moderniste post-moderne » et l'appelle le « Kafka de la littérature turque » dans son ouvrage Türk Romaninda Postmodernist Açilimlar (l'Expansion Post-moderne dans la Littérature turque).

En fait, le livre Bin Hüzünlü Haz (Un Mille de Plaisir Sombre) d'Hasan Ali Toptaş, gagnant du Prix Cevdet Kudret de littérature en 1999, est d'une part, un roman court post-moderne en termes de pluralisme, la métafiction et l'intertextualité. D'autre part il contient beaucoup d'éléments kafkaïens en termes de dépeindre une réalité absurde, surréaliste et paradoxalement banale.[réf. nécessaire]

Romans[modifier | modifier le code]

  • Yalnizliklar (Les Solitudes) - 1990
  • Ölü Zaman Gezginleri (Les Voyageurs de Temps Morts) - 1993
  • Sonsuzluga Nokta (Point à L’infini) - 1993
  • Gölgesizler (Les Ombres Disparues) - 1995
  • Kayip Hayaller Kitabi (Le Livre de Rêves Perdus) - 1996
  • Ben Bir Gürgen Daliyim (Je suis une Branche d’hêtre) - 1997
  • Bin Hüzünlü Haz (Un Mille de Plaisir Sombre) - 1999
  • Uykularin Dogusu (L'Est de Somnolences) – 2005
  • Harfler ve Notalar (Lettres et Notes) - 2007

Lien externe[modifier | modifier le code]