Harvey Itano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harvey Akio Itano (né le 3 octobre 1920, décédé le 8 mai 2010) est un biochimiste américain plus connu pour son travail sur la base moléculaire de la drépanocytose et d'autres maladies. En collaboration avec Linus Pauling, Itano a employé l'électrophorèse pour démontrer la différence entre l'hémoglobine normale et l'hémoglobine due à la drépanocytose. La publication de leurs recherches en 1949 « Drépanocytose, une maladie moléculaire » (en collaboration avec S. J. Singer et Ibert C. Wells)[1] était un évènement décisif dans la médecine moléculaire et l'électrophorèse de protéine.

En 1979, Itano fut le premier Américano-Japonais admis à l'« Académie des Sciences nationale des États-Unis » (dans la section de la génétique). Itano est actuellement un professeur honoraire de pathologie à l'« Université de Californie » (San Diego)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linus Pauling, « Sickle Cell Anemia, a Molecular Disease », Science, vol. 110, no 2865,‎ 1949-11-01, p. 543–548 (PMID 15395398, DOI 10.1126/science.110.2865.543, lire en ligne)
  2. K. W. Lee. "Remarkable Parents Who Raised Remarkable Family." Sacramento Union, June 25, 1979. Reprint from the Nichi Bei Times accessed August 25, 2008.