Harvey Itano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Harvey Akio Itano (né le 3 octobre 1920, décédé le 8 mai 2010) est un biochimiste américain plus connu pour son travail sur la base moléculaire de la drépanocytose et d'autres maladies. En collaboration avec Linus Pauling, Itano a employé l'électrophorèse pour démontrer la différence entre l'hémoglobine normale et l'hémoglobine due à la drépanocytose. La publication de leurs recherches en 1949 « Drépanocytose, une maladie moléculaire » (en collaboration avec S. J. Singer et Ibert C. Wells)[1] était un évènement décisif dans la médecine moléculaire et l'électrophorèse de protéine.

En 1979, Itano fut le premier Américano-Japonais admis à l'« Académie des Sciences nationale des États-Unis » (dans la section de la génétique). Itano est actuellement un professeur honoraire de pathologie à l'« Université de Californie » (San Diego)[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Linus Pauling, « Sickle Cell Anemia, a Molecular Disease », Science, vol. 110, no 2865,‎ 1949-11-01, p. 543–548 (liens PubMed? et DOI?, lire en ligne)
  2. K. W. Lee. "Remarkable Parents Who Raised Remarkable Family." Sacramento Union, June 25, 1979. Reprint from the Nichi Bei Times accessed August 25, 2008.